Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 septembre |
Saint Firmin
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi l’acteur Shia LaBeouf aime la messe en latin ?

Shia LaBeouf

Youtube / Robert Barron

Shia LaBeouf falou sobre sua conversão em entrevista a bispo norte-americano

Cerith Gardiner - Bérengère Dommaigné - publié le 08/09/22

Dans une longue interview réalisée par l’évêque américain Mgr Robert Barron, l’acteur Shia LaBeouf, tout juste converti et qui incarne Padre Pio dans un biopic en salles aux États-Unis ce vendredi 9 septembre, a notamment confié son intérêt... pour la messe en latin.

Le célèbre acteur américain Shia LaBeouf a récemment fait la une des journaux en annonçant sa conversion au catholicisme, après avoir joué le rôle de Padre Pio, film qui sort ce vendredi 9 septembre aux États-Unis. C’est lors d’une longue entrevue avec Mgr Robert Barron, l’évêque de Winona-Rochester (États-Unis), que l’acteur a raconté sa conversion. Une interview mise en ligne sur YouTube et qui compte déjà plus de 1,5 millions de vues. 

Longue d’1h20, cette interview révèle la profondeur de la conversion de Shia LaBeouf mais aussi sa profonde attirance pour la messe en latin, qui a joué un grand rôle dans sa conversion et sa croissance spirituelle. 

Le sentiment de trouver un trésor

Déformation professionnelle oblige, l’acteur confie d’abord qu’il voyait la messe comme une sorte de performance, avec le prêtre dans le rôle principal. Mais pourtant, raconte-t-il, lorsqu’il s’est mis à regarder des vidéos de Padre Pio qui disait la messe en latin, pour préparer son rôle, il avoue avoir alors ressenti profondément toutes les émotions de la messe. 

« La messe en latin me touche profondément, j’ai l’impression d’être mis à contribution pour quelque chose de très spécial, comme un trésor trouvé, plutôt que quelqu’un qui « essaie de me vendre quelque chose » », confie-t-il ainsi. Quand il assiste à une messe dite en anglais (la forme ordinaire), le comédien explique que cela « atténue mon écoute, ma concentration, m’éloigne du mystère et de la profondeur ».

Réagissant à cette confidence, Mgr Barron rappelle cependant que la décision de l’Église de promouvoir la messe dans la langue du peuple a pour but de permettre à la communauté chrétienne présente d’être pleinement consciente de ce qui se passe pendant la liturgie. L’acteur le reconnait, l’Église ne doit pas être « trop exclusive ». Mais pour lui, à titre personnel, il estime que comprendre chaque mot n’est pas le plus important. « C’est presque plus puissant que lorsque je connais chaque mot ! »

Une fenêtre sur le sacré

Pendant leur conversation, Mgr Barron évoque également l’usage de l’encens au cours de la messe. Il explique que lorsqu’il est utilisé, la communauté ne peut pas voir ce qui se passe aussi clairement, ce qui peut ajouter du mystère et un caractère sacré à la liturgie. Ce qu’approuve Shia LaBeouf : « Quand on nous prive de certains sens, cela en augmente d’autres ». « Ainsi, au moment le plus sacré de la messe, quand nous ne voyons pas clairement ce qui se passe, nous sommes appelés à réfléchir intérieurement sur les grands mystères », ajoute-t-il. Pour l’acteur, ces différentes expériences évoquent un sentiment de connexion à Dieu. À sa manière personnelle, il dit qu’il se rapproche ainsi de Dieu en étant invité à témoigner de l’émerveillement de la mort et de la résurrection du Christ, pendant la messe, grâce à tous ces gestes plein de sens et qui lui parle.

L’une des beautés de l’Église catholique est qu’il y a de la place pour que les gens trouvent leur propre façon de se connecter à Dieu. Comme le conclut Mgr Barron, l’Église catholique est comme « une maison avec toutes ces portes ouvertes, et quelle que soit la porte qui vous convient, entrez ».

Tags:
CinémaMessePadre Pio
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement