Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 septembre |
Saint Silouane
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Cuba : « Troquer le Sacré-Cœur contre le marteau et la faucille a été la pire erreur »

CUBA

Adalberto ROQUE / AFP

Francisco Vêneto - publié le 05/09/22 - mis à jour le 05/09/22

Un peu plus d’un an après les grandes manifestations qui ont embrasé Cuba en juillet 2021 et alors que ces dernières reprennent face aux difficultés d’approvisionnement électrique, le père Alberto Reyes, prêtre cubain, a partagé fin août sur Facebook un texte poignant sur la situation actuelle et la nécessité de retrouver le sens du sacré.

Tourner le dos à Dieu et troquer le Sacré-Cœur contre le marteau et la faucille a été la pire erreur de l’histoire cubaine, a assuré le père Alberto Reyes, lui-même cubain, dans un texte poignant devenu viral partagé fin août sur les réseaux sociaux. Un texte qui trouve une résonnance toute particulière aujourd’hui, un an après les manifestations historiques de juillet 2021 et alors que ces dernières reprennent. Depuis le 19 août, les protestations régionales se sont en effet à nouveau intensifiées face au manque de nourriture et de médicaments, en réaction aux coupures d’électricité qui atteignent 18 heures par jour et, surtout, contre la répression de la liberté d’expression.

Dieu veut-il que nous comprenions que lui tourner le dos et échanger l’image du Sacré-Cœur contre celle du communisme avec le marteau et la faucille a été la pire erreur de notre histoire ? 

Qui dit participation à des manifestations dit, à Cuba, répression. Près de 500 personnes -sur 700 poursuivies – ont déjà été condamnées pour leur participation aux manifestations, parfois jusqu’à 25 ans de prison, selon l’ONG Cubalex basée à Miami. « Pourquoi Dieu a-t-il permis non seulement que nous perdions notre liberté, mais que cette dictature dure plus de 63 ans, détruisant les rêves de plusieurs générations ? Pourquoi a-t-il permis à tant de personnes de valeur de fuir et d’abandonner leurs terres, voire de mourir dans cette tentative ? Pourquoi Dieu a-t-il permis que notre quotidien devienne une épreuve de précarité, d’angoisse existentielle, de besoin accablant ? Pourquoi Dieu permet-il qu’à chaque fois que le peuple élève la voix en disant « ça suffit ! », la réponse soit une répression si brutale, sadique et systématique qu’elle nous submerge dans le (faux) sentiment que cette oppression est insurmontable ? », s’interroge ainsi le père Alberto Reyes.

Et de reprendre : « Dieu veut-il que nous comprenions que lui tourner le dos et échanger l’image du Sacré-Cœur contre celle du communisme avec le marteau et la faucille a été la pire erreur de notre histoire ? […] Que nous passons des années à blâmer un ennemi extérieur alors qu’en réalité, l’ennemi est à l’intérieur ? ». Avec justesse et force, le prêtre appelle enfin à un réveil des consciences du peuple cubain. « Ne comprenons-nous pas que garder le silence pour éviter les problèmes ne sert qu’à normaliser et perpétuer notre misère ? Que ne pas s’exprimer publiquement, c’est continuer à espérer qu’un jour « il se passera quelque chose » ou que quelqu’un « fera quelque chose », alors que la solution est entre nos mains ? »

Tags:
communismeCuba
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement