Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 septembre |
Saints Côme et Damien
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Mission Bern : 17% des sites sélectionnés sont religieux et consacrés

Saint-Andre-Villaines-les-Rochers-1.jpg

Commune de Villaines-les-Rochers

Église Saint-André à Villaines-les-Rochers.

Agnès Pinard Legry - publié le 30/08/22

Des ruines du chœur de l’ancienne abbatiale de Notre-Dame d’Ourscamp en passant par la tour du monastère de l’île Saint-Honorat à Cannes et l’église Saint-André de Villaines-les-Rochers, la ministre de la Culture a dévoilé lundi 29 août les 100 nouveaux sites retenus pour 2022 dans le cadre de la "Mission Patrimoine" confiée à Stéphane Ber. Parmi eux, 17% sont des édifices religieux et consacrés.

Le patrimoine religieux en France est loin d’avoir dit son dernier mot. Parmi les 100 nouveaux sites retenus pour 2022 dans le cadre de la « Mission Patrimoine » confiée à Stéphane Bern dévoilés ce lundi 29 août, 17% d’entre eux concernent des édifices religieux et consacrés et 11% des sites religieux désacralisés.

Lerins-@-Guillaume-de-Laubier-69.jpg
Tour-monastère de l’abbaye de Lérins à Cannes.

On retrouve par exemple la tour-monastère de l’abbaye de Lérins, située sur l’île Saint-Honorat, au large de la baie de Cannes, l’un des hauts lieux touristiques et spirituels de la Côte d’Azur. Classé Monument historique par la première liste de 1840 par Mérimée, la tour-monastère fortifiée est l’emblème du site. « Elle présente, sous un aspect homogène, un ensemble de constructions allant du XIe au XVe siècle », précise la fondation du patrimoine. « Elle est caractérisée par l’association d’une architecture militaire et les divers espaces religieux construits à l’intérieur. La Congrégation des Cisterciens de l’Immaculée Conception est propriétaire de l’île et de l’abbaye de Lérins construite au XIXe siècle. »

Eglise-Notre-Dame-de-Lorette-a-St-Michel-de-Lapujade-33-cID-BATIMENT-2.jpg
Église Notre-Dame de Lorette à Saint-Michel de Lapujade (Gironde).

Parmi les dix églises sélectionnées, se trouve par exemple l’église Notre-Dame de Lorette à Saint-Michel de Lapujade, en Gironde. L’imposante église actuelle a été érigée entre 1860 et 1864 sous l’impulsion du Cardinal Donnet, archevêque de Bordeaux et du Comte O’Kelly propriétaire du château de Lamothe-Landerron. Elle est construite sur deux niveaux, la chapelle en bas avec la source qui coule au pied de l’autel et, au-dessus, une église destinée à accueillir les nombreux pèlerins qui fréquentaient le site au XIXe siècle et jusque dans les années 60. À ce jour l’église supérieure est fermée par arrêté pour cause de péril. Les chutes de morceaux de pierres provenant des voûtes rendent dangereuse l’occupation du lieu. 

La légende dit qu’au XIIe siècle, vers l’an 1150, de jeunes pâtres gardant leurs bestiaux eurent l’apparition d’une dame leur paraissant de grande beauté, vêtue de blanc, et qui leur souriait, se tenant debout près d’une fontaine entourée de ronces. « Effrayés de cette apparition, les enfants s’enfuirent et revinrent accompagnés de leurs parents. Il fut trouvé, à la place de la dame, une statue de la Vierge tenant l’Enfant-Jésus sur son bras gauche », détaille la fondation du Patrimoine. « Cette statue fut précieusement transportée dans l’église de Saint-Roch, voisine du lieu. Le lendemain la statue fut retrouvée auprès de la fontaine encore. Elle fut alors portée dans l’église de Saint-Michel, de là elle disparut de nouveau et fut encore retrouvée au lieu de l’apparition. »

100 millions d’euros collectés depuis 2018

Sur les cinq chapelles sélectionnées, on retrouve par ailleurs la chapelle Saint-Aurélien de Limoges. Monument emblématique de la ville de Limoges, cette chapelle datant du XVe siècle peut s’enorgueillir d’appartenir toujours à ses constructeurs d’origine : la confrérie Saint-Aurélien, regroupant historiquement la corporation des bouchers de Limoges qui a marqué tout ce quartier de la ville. Il s’agit de la seule chapelle privée de la ville de Limoges, ouverte au public. Elle est intégrée à la paroisse Saint-Martial.

Plus de 100 millions d’euros (dont 26 millions pour l’édition 2021, ndlr) ont déjà été collectés au profit de la fondation du patrimoine depuis 2018, selon le ministère. En parallèle, au moins 4.800 sites en péril ont été signalés et des millions de personnes participent chaque année aux jeux de grattage et de tirage « Mission Patrimoine ». Cette année, sept tirages du Loto seront dédiés au patrimoine du 5 au 17 septembre. Pour chaque grille de 2,20 euros, 0,54 euro sera reversé à la fondation du patrimoine. Ces tirages coïncident avec les Journées européennes du Patrimoine (17 et 18 septembre).

Découvrez aussi les dix abbayes de France à avoir vues dans sa vie :

Tags:
ÉglisePatrimoinestéphane bern
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement