Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 mars |
Saint Casimir
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : quatre religieuses enlevées par des hommes armés

NIGERIA UNREST

Kola SULAIMON | AFP

Des religieuses nigérianes en prière, dans une église.

Agnès Pinard Legry - publié le 23/08/22

Quatre religieuses de la congrégation des Sœurs de Jésus Sauveur ont été enlevées dimanche 21 août par des hommes armés dans l’État d’Imo, au sud-est du Nigeria.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Elles s’appellent Johannes Nwodo, Christabel Echemazu, Liberata Mbamalu et Benita Agu. Religieuses de la congrégation des Sœurs de Jésus Sauveurs, elles ont été enlevées par des hommes armés alors qu’elles se rendaient à une messe d’action de grâce dimanche 21 août dans l’État d’Imo, au sud-est du Nigeria. Apprenant la nouvelle de l’enlèvement Mgr Luka Sylvester Gopep, évêque auxiliaire de Minna, a appelé à la prière tout en déplorant : « Malheureusement, la situation dans notre cher pays, le Nigeria, ne s’améliore pas, mais nous restons confiants en Dieu pour l’avenir. »

Les Sœurs de Jésus le Sauveur sont une congrégation religieuse fondée en 1985 dans le diocèse de Port Harcourt, dans l’État de Rivers, dans le sud-sud du Nigeria. Le charisme de cette congrégation consiste à s’occuper avec compassion du peuple de Dieu souffrant, notamment les personnes handicapées, les pauvres, les personnes âgées et les personnes abandonnées.

210 millions d’habitants

Avec près de 210 millions d’habitants, le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique et l’un des pays les plus peuplés au monde. Il souffre d’une insécurité rampante et préoccupante. Théâtre de violences djihadistes depuis douze ans dans le nord-est, de mouvements séparatistes au sud-est, de pilleurs au nord-ouest, le pays voit maintenant l’insécurité gagner le sud-ouest. Les massacres de chrétiens ainsi que les enlèvements et assassinats de prêtres soulèvent l’indignation et la colère de nombreux religieux et évêques pour qui la situation sécuritaire du pays est devenue hors de contrôle.

Fin juillet, alors qu’il célébrait les obsèques d’un prêtre sauvagement assassiné au Nigeria, le père Jega Daniel Romanus a affirmé que les chrétiens au Nigeria sont devenus « une espèce en voie de disparition » . »Aujourd’hui, nous enterrons un prêtre qui est la victime d’un gouvernement local défaillant, d’un État défaillant et d’un pays défaillant », a-t-il repris. Et de conclure : le Nigeria est « un pays où les animaux sont plus libres que les êtres humains ; un pays où les animaux ont plus d’espoir d’atteindre le lendemain que les êtres humains ».

Tags:
Chrétiens au NigeriaReligieux
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement