Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 04 octobre |
Saint François d'Assise
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : quatre religieuses enlevées par des hommes armés

NIGERIA UNREST

Kola SULAIMON | AFP

Des religieuses nigérianes en prière, dans une église.

Agnès Pinard Legry - publié le 23/08/22 - mis à jour le 23/08/22

Quatre religieuses de la congrégation des Sœurs de Jésus Sauveur ont été enlevées dimanche 21 août par des hommes armés dans l’État d’Imo, au sud-est du Nigeria.

Elles s’appellent Johannes Nwodo, Christabel Echemazu, Liberata Mbamalu et Benita Agu. Religieuses de la congrégation des Sœurs de Jésus Sauveurs, elles ont été enlevées par des hommes armés alors qu’elles se rendaient à une messe d’action de grâce dimanche 21 août dans l’État d’Imo, au sud-est du Nigeria. Apprenant la nouvelle de l’enlèvement Mgr Luka Sylvester Gopep, évêque auxiliaire de Minna, a appelé à la prière tout en déplorant : « Malheureusement, la situation dans notre cher pays, le Nigeria, ne s’améliore pas, mais nous restons confiants en Dieu pour l’avenir. »

Les Sœurs de Jésus le Sauveur sont une congrégation religieuse fondée en 1985 dans le diocèse de Port Harcourt, dans l’État de Rivers, dans le sud-sud du Nigeria. Le charisme de cette congrégation consiste à s’occuper avec compassion du peuple de Dieu souffrant, notamment les personnes handicapées, les pauvres, les personnes âgées et les personnes abandonnées.

210 millions d’habitants

Avec près de 210 millions d’habitants, le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique et l’un des pays les plus peuplés au monde. Il souffre d’une insécurité rampante et préoccupante. Théâtre de violences djihadistes depuis douze ans dans le nord-est, de mouvements séparatistes au sud-est, de pilleurs au nord-ouest, le pays voit maintenant l’insécurité gagner le sud-ouest. Les massacres de chrétiens ainsi que les enlèvements et assassinats de prêtres soulèvent l’indignation et la colère de nombreux religieux et évêques pour qui la situation sécuritaire du pays est devenue hors de contrôle.

Fin juillet, alors qu’il célébrait les obsèques d’un prêtre sauvagement assassiné au Nigeria, le père Jega Daniel Romanus a affirmé que les chrétiens au Nigeria sont devenus « une espèce en voie de disparition » . »Aujourd’hui, nous enterrons un prêtre qui est la victime d’un gouvernement local défaillant, d’un État défaillant et d’un pays défaillant », a-t-il repris. Et de conclure : le Nigeria est « un pays où les animaux sont plus libres que les êtres humains ; un pays où les animaux ont plus d’espoir d’atteindre le lendemain que les êtres humains ».

Enlevés, portés disparus… on est sans nouvelle de ces missionnaires :

Tags:
nigeriaReligieuses
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement