Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 19 juin |
Saint Jude
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

À Iqaluit, une étole en peau de phoque et un tambour inuit pour le pape

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Pope-Francis-meets-Inuit-drum-dancers-at-Nakasuk-Elementary-School-Square-in-Iqaluit-AFP

Photo by Vincenzo PINTO / AFP

Anna Kurian - publié le 30/07/22

Pour conclure son “pèlerinage pénitentiel” auprès des autochtones du Canada, le pape François est allé à la rencontre des Inuits, à Iqaluit, capitale du Nunavut, le 29 juillet. Trois heures sur le territoire arctique, parmi une communauté métissée, au milieu d’une terre aussi sauvage que fascinante.

Par Anna Kurian, envoyée spéciale à Québec. L’atterrissage d’un avion papal dans le petit aéroport local à la piste sommaire, au milieu de l’immensité arctique, est chose rare. L’événement a donc créé l’attraction à Iqaluit, ville de quelque 7.000 habitants en bordure de mer, surgie du grand désert de glace arctique, grâce à des mobile-homes. 

Le chef de l’Église catholique, qui arrivait de Québec, a été reçu devant une école primaire en préfabriqué, structure qui se dressait en forme de soucoupe blanche au milieu du sable et des pierres. L’image était improbable. Et pourtant le pape François a tenu à venir, après l’avoir promis aux délégations autochtones venues le voir à Rome en mars dernier.

Une petite foule de plusieurs centaines de personnes sont allées à sa rencontre, une partie par conviction, d’autres par hasard, et certains avec circonspection. Mais quoiqui’il en soit, des applaudissements enthousiastes ont retenti quand le pape a revêtu une étole en peau de phoque, symbole du peuple inuit. Son siège blanc était lui aussi capitonné du même matériel. 

Vous êtes, a lancé le pape aux peuples de ces contrées plongées dans une longue obscurité l’hiver, “un témoignage éternel de la vie qui ne s’éteint pas, d’une lumière qui brille et que personne n’a pu éteindre”. Et il a loué leur force et leur résilience, appelant les jeunes générations à apporter au monde “une nouvelle lumière, celle de vos yeux, de votre sourire, du bien que vous et vous seul pouvez y ajouter”.

Pendant la rencontre, le pontife a également reçu en cadeau le tambour d’un musicien inuit. “Nous sommes extrêmement heureux que vous soyez venus nous rencontrer”, a affirmé ce dernier, sur le podium. Et de donner au pape le grand instrument, “afin qu’il se souvienne de nous quand il rentrera au Vatican”, a annoncé le vieil homme au micro, touchant d’émotion. 

Lisez cet article
gratuitement
En créant votre compte gratuitement vous pourrez accéder à l'ensemble des articles d’Aleteia, sans aucune limitation, ainsi que rédiger des commentaires.
Lire gratuitement en s'inscrivant
Déjà membre ?

Tags:
CanadaPape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement