Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 19 juin |
Saint Léonce de Tripoli
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Incendies en Espagne : un monastère de la  famille de Solesmes évacué

monastère Saint Dominique en Espagne

AFP

Le monastère Saint Dominique, après incendie.

La rédaction d'Aleteia - publié le 27/07/22

A cause des incendies qui ravagent l'Espagne en cet été caniculaire, pour la première fois en 187 ans de présence, les moines bénédictins de Saint-Dominique de Silos, monastère de la famille de Solesmes situé dans le nord du pays, ont dû quitter les lieux.

Si les moines bénédictins, qui font vœu de stabilité dans le cadre de leur consécration religieuse, ne sont pas connus pour quitter facilement leur monastère, ceux de Saint Dominique de Silos, situé dans la province de Burgos, au nord de l’Espagne, ont dû être évacués, avec près de 500 autres riverains, en raison de l’avancée inquiétante des feux de forêt, le 24 juillet dernier.

000_32FF6KR.jpeg

Les moines bénédictins ont été accueillis pour la nuit par les moniales du monastère bénédictin de Sainte-Marie, dans la ville voisine d’Aranda de Duero, et quatre d’entre eux ont pu retourner dès le lendemain sur place et constater que la zone du monastère était redevenue sûre.  

Le monastère Saint Dominique, qui s’appelait à l’origine Saint Sebastian de Silos, date du VIIe siècle, mais a été refondé par la congrégation française des Solemnes en 1880. Joyau de l’art roman espagnol avec ses deux cloîtres et des chapiteaux décorés de scènes bibliques, il est un haut lieu de pèlerinage, et depuis les années 1970, il est également célèbre pour son chant grégorien. En 1994, ses moines ont d’ailleurs produit un album intitulé “Chant”, qui a figuré en tête des ventes de disques espagnols, restant pendant 53 semaines à la troisième place des meilleures ventes. 

image-7.png

L’Espagne pays le plus touché d’Europe

L’incendie, qui a débuté dimanche 24 juillet, a touché près de 3 000 hectares de terrain. Grâce aux efforts héroïques des pompiers espagnols, le feu a été maîtrisé et le monastère médiéval a pu être intégralement préservé. Si la cause de l’incendie n’a pas encore été trouvée, le feu de forêt a néanmoins causé d’importants dommages environnementaux dans le parc national de Teide. Selon le bureau météorologique national espagnol, la vague de chaleur qui a débuté le 9 juillet dernier, combinée à une grande sécheresse qui touche l’ensemble de la péninsule ibérique, indique que le pays est confronté à un risque “extrême” d’incendies de forêt. Plus de 222 358 hectares ont déjà été consumés en Espagne depuis le début de l’année 2022, selon le Système européen d’information sur les feux de forêt, faisant de l’Espagne le pays le plus touché par les incendies de forêt sur le continent.

Tags:
EspagneincendieMonastèresReligieux
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement