Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 avril |
Saint Benoît-Joseph Labre
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Les moines de Saint-Wandrille (et leur bière) à l’honneur sur Brut

moine bière abbaye de Saint-Wandrille

© Moines de Saint-Wandrille

Un moine brasse la bière à l'abbaye de Saint-Wandrille

Valentine Leroy - publié le 05/07/22

Seule communauté monastique de France à brasser la bière, les moines de Saint-Wandrille en Normandie ont fait l’objet d’une vidéo publiée sur Brut le 4 juillet. On y découvre le quotidien de frère Matthieu, brasseur de l’abbaye, qui partage sa passion du brassage et le sens de cette activité monastique.

Les moines de Saint-Wandrille (Normandie) renouent avec une belle tradition monastique, le brassage. Dans une vidéo publiée par Brut le 4 juillet, le responsable de l’activité, frère Matthieu, présente les différentes étapes de cette activité artisanale. Si les moines brassent déjà depuis 2016 leur bière à Saint Wandrille, on se félicite qu’ils soient à l’honneur sur Brut. 

Frère Matthieu est parti d’une page blanche pour monter cette activité, confie-t-il à Brut : “Il n’y avait plus de bières d’abbayes brassées par les moines en France.” Mais, fidèle à la règle de Saint Benoît, qui pose que seuls ceux qui vivent du travail de leurs mains sont vraiment moines, ils se sont lancés dans l’aventure en 2016. Après plusieurs formations à l’extérieur, la fabrique a été lancée. Chaque moine prend sa part dans le projet : il y a ceux qui s’occupent de la mise en bouteille, ceux qui font partie du comité de dégustation pour valider les lots et faire de la recherche et développement pour créer de nouvelles recettes. Il s’agit en effet de “faire en sorte que la brasserie soit l’activité communautaire principale de l’abbaye.”

De la bière pour évangéliser

La fabrication de la bière a aussi une portée évangélisatrice. Lors d’un salon, frère Matthieu rapporte qu’un brasseur a manifesté sa surprise de rencontrer un moine ouvert : “En tant que moine, je pensais qu’il allait plutôt me fermer la porte.”. Le moine brasseur explique également que “des personnes ne seraient jamais venues au monastère si on ne faisait pas de bière. On ne force pas les gens à se faire baptiser quand ils achètent de la bière, loin de là. Mais on est plutôt sur un témoignage discret d’une vie religieuse simple.”

Finalement, si la fabrication et la vente de bière est une activité commerciale, celle-ci est tournée vers Dieu, affirme frère Matthieu : “On brasse à la fois pour vendre mais aussi pour s’occuper, pour essayer de grandir dans la foi en cherchant Dieu.”

Tags:
artisanatbiereReligieux
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement