Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 08 août |
Saint Dominique de Guzman
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Le bâton d’Aaron, quand le bois se transforme en serpent

MOISE AARON

Domaine Public

"Moïse changeant en serpent le bâton d'Aaron", par Nicolas Poussin, 1647.

Philippe-Emmanuel Krautter - publié le 28/06/22

Les épisodes du bâton appartenant à Aaron, frère de Moïse, nous font entrer au cœur des mystères les plus spectaculaires de la Bible et dont les effets ont impressionné jusqu’au 7e art avec un grand nombre de péplums…

L’un des symboles le plus redoutable de la puissance divine, et dont les manifestations  sont les plus extraordinaires, réside certainement dans l’épisode de la confrontation de Moïse face à Pharaon. Ce dernier avait refusé de libérer le peuple d’Israël tenu en servitude par le monarque de l’Égypte. Malgré les injonctions de Moïse, le pharaon était demeuré sourd, et ce alors même qu’un étonnant prodige se réalisa sous ses yeux à partir du bâton que portait Aaron (Ex 7, 8-12) :

« Le Seigneur dit à Moïse et Aaron : « Si Pharaon vous demande d’accomplir un prodige, tu diras alors à Aaron : Prends ton bâton, jette-le devant Pharaon, et qu’il devienne un serpent. » Moïse et Aaron allèrent trouver Pharaon et firent comme l’avait ordonné le Seigneur. Aaron jeta son bâton devant Pharaon et ses serviteurs, et le bâton devint un serpent. Pharaon, à son tour, convoqua les sages et les enchanteurs. Les magiciens d’Égypte en firent autant avec leurs sortilèges. Chacun jeta son bâton qui devint un serpent, mais le bâton d’Aaron engloutit leurs bâtons. »

Ce qui pourrait être assimilé à de la magie dépasse pourtant la seule manifestation fantastique. Derrière la redoutable métamorphose du bois en serpent, se trouve symbolisée la toute puissance divine qui peut tour à tour opérer des transformations prodigieuses, même avec l’animal symbolisant pourtant l’origine du péché terrestre dans la Genèse. En ces pages bibliques, le serpent n’est plus trompeur mais instrument divin afin de terrasser les pratiques négatives des magiciens égyptiens. 

La floraison d’un bois mort…

Une autre scène biblique se situe juste après la révolte de Coré, celle par laquelle un lévite nommé Coré associé à Dathan et Abiron, s’opposa à Moïse et Aaron et à leur autorité. Le Livre des Nombres rappelle alors le sort terrible qui leur fut réservé, ces rebelles ayant été engloutis sous la terre qui s’ouvrit sous leurs pieds… Afin d’éviter de nouvelles contestations, le Seigneur se manifesta de manière éclatante par un prodige étonnant : Parmi les 12 bâtons ou « branches » comme les nomme la Bible, seul celui d’Aaron allait connaître une manifestation extraordinaire (Nb 17, 23 et 25) :

« Le lendemain, Moïse entra dans la tente du Témoignage, et voici : la branche d’Aaron avait fleuri pour la maison de Lévi ; la branche avait fait éclore une floraison, fleurir des fleurs et mûrir des amandes ! (…) Alors le Seigneur dit à Moïse : « Remets la branche d’Aaron devant le Témoignage, garde-la comme un signe pour les fils rebelles : ainsi tu mettras fin à leurs récriminations contre moi et ils ne mourront pas. » 

Le signe semble suffisamment manifeste pour se passer de commentaires : rien n’est impossible à Dieu et ce symbole éclatant du choix du sacerdoce suprême d’Aaron comme grand-prêtre ne saurait souffrir de contestations, ainsi que le souligne saint Ambroise dans son commentaire de cet épisode : « Dans l’arche de l’Ancien Testament, le bâton du prêtre a fleuri ; c’est chose aisée, pour Dieu, que de faire produire également une fleur, dans la sainte Église, à ce bois noueux que nous sommes… »

Soulignons, enfin, que parallèlement au bâton d’Aaron, le bâton de son frère Moïse servira également à d’autres éclatantes manifestations, notamment lors de l’épisode du serpent d’airain, nouvelle victoire du bien sur le mal.  

Tags:
BibleMoïse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement