Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 08 août |
Saint Dominique de Guzman
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La communauté du Verbe de Vie sera dissoute en juillet 2023

VERBE DE VIE; ABBAYE D'ANDECY

©capture d'Instagram/Communauté du Verbe de Vie.

Maison communautaire Notre-Dame de Vives Fontaines d’Andecy, Abbaye d'Andecy.

Mathilde de Robien - publié le 26/06/22 - mis à jour le 26/06/22

Dénonçant "des dysfonctionnements graves et systémiques depuis la fondation", le cardinal Jozef De Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles, a pris la décision le 24 juin 2022 de dissoudre la communauté du Verbe de Vie.

Ce mois de juin aura été marqué par de nombreux bouleversements dans l’Eglise catholique en France. Après la suspension des ordinations à Toulon, l’annonce d’une visite apostolique à Strasbourg, c’est une communauté nouvelle basée à l’abbaye d’Andecy dans la Marne qui va être dissoute. La communauté du Verbe de Vie est une communauté issue du Renouveau charismatique fondée en 1986 en France. Elle sera dissoute à compter du 1er juillet 2023, a annoncé samedi 25 juin le vicaire général du diocèse de Malines-Bruxelles, à laquelle la communauté est rattachée, aux responsables de la communauté réunis à Andecy.

Une décision radicale et inattendue qui fait suite à une visite canonique qui s’est déroulée de janvier à avril dernier au sein de la communauté. Cette visite avait été demandée par le conseil de la communauté après la démission du modérateur général en août 2021. « Les trois visiteurs désignés ont écouté plus de 200 personnes et ont constaté des dysfonctionnements graves et systémiques depuis la fondation », indique le communiqué du cardinal Jozef De Kesel. Plus de 240 membres ont quitté la communauté en trente ans.

Des dysfonctionnements profondément ancrés

Plusieurs dysfonctionnements ont été relevés, allant de cas d’abus sexuels à des situations d’emprise. Le père Jacques Marin, accompagnateur spirituel de la communauté pendant 27 ans, a été accusé par plusieurs femmes d’agressions sexuelles. Ce dernier est décédé en 2019, après un procès canonique quelques années plus tôt. Par ailleurs, les fondateurs de la communauté ont été accusés d’exercer des abus spirituels et une emprise sur plusieurs des membres. Des dysfonctionnements qui ont perduré même après leur départ dans les années 2000, et ce malgré les efforts successifs de Mgr Bernard Charrier, évêque de Tulle, qui avait diligenté une première visite canonique en 2002, puis ceux du cardinal De Kesel.

« Toutes les tentatives pour préciser le charisme, se donner une règle de vie stable, assurer une gouvernance sereine, et garantir au sein du Verbe de Vie le respect de chacun et la confiance, ont échoué », regrette le cardinal belge. Ce dernier a désigné l’évêque de Châlons-en-Champagne, Mgr François Touvet, administrateur de la communauté jusqu’à sa dissolution. Accompagné de cinq équipes (accompagnement spirituel et vie consacrée, accompagnement psychologique, questions canoniques et juridiques, questions administratives et financières, communication), il gouvernera la communauté dans les semaines et mois qui viennent. « Son souci premier est d’être à l’écoute des personnes victimes, et d’offrir à chaque membre un accompagnement individuel et des lieux d’hospitalité pour permettre un discernement paisible et une nouvelle orientation personnelle », indique le communiqué.

Un choc, pour les proches et les habitants du diocèse, pour un bien

Le cardinal De Kesel et Mgr Touvet « comprennent la peine et l’émotion de tous ceux qu’une telle décision pourra surprendre : membres résidentiels et non résidentiels, anciens membres, membres de l’Alliance du Verbe de Vie, familles, amis », mais ils pensent d’abord « à ceux qui ont été victimes de certains membres et qui réclament justice ». Ils ont entendu aussi « la souffrance de ceux qui, membres ou non, ont eu à subir des dysfonctionnements graves mis en lumière par la visite canonique, et leur redisent leur proximité et leur empathie ».

Dans un message publié sur le site du diocèse, Mgr Touvet exprime sa proximité avec ses fidèles et rejoint leur surprise : « Vous êtes nombreux à être attachés aux frères et sœurs du Verbe de Vie. Qui n’est jamais allé à l’abbaye d’Andecy pour y vivre une récollection, un festival des ados, ou participer à la liturgie en y appréciant la qualité et la beauté ? » Et de souligner la nécessité de cette décision, « prise pour le bien des membres de cette communauté. »

Tags:
communauteÉglise
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement