Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi la Vierge Marie peut initier à la foi, à l’amour et au service ? 

VIERGE MARIE

© Pascal Deloche / Godong

Jean-Michel Castaing - publié le 24/06/22

À l’école de la Vierge, le disciple de Jésus apprend à croire, à aimer et à servir. La présence auprès de lui de la Mère du Christ l’initie de la sorte au mystère de la vie évangélique.

Si la dévotion mariale tient une aussi grande place dans les spiritualités catholique et orthodoxe, cela tient, outre à l’éminente sainteté de la Vierge, à ce que la Mère de Jésus représente le modèle parfait de la relation du disciple au Christ. Cette relation du baptisé à son Seigneur fonctionne comme un moteur à trois temps : la foi, l’amour et le service.

Connaître dans la foi 

La Vierge est celle qu’Élisabeth, la mère de Jean-Baptiste, proclame bienheureuse parce qu’elle « a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur » (Lc 1, 45). En effet, pour aimer Dieu, encore faut-il croire qu’Il existe ! De plus, on ne peut aimer que ce que l’on connaît ! Or, la Vierge est la personne qui a le mieux connu les trois Personnes de la Trinité parce qu’elle les a fréquentées de la façon la plus intime. Aussi, à son école, le disciple n’éprouve-t-il aucune difficulté à entrer dans l’intimité du Père, du Fils et de l’Esprit Saint. La présence de la Vierge à ses côtés est bien plus efficace que toutes les méthodes de prière ! De surcroît, plus le chrétien connaît Dieu, plus il L’aime ! Et c’est grâce à la foi qu’il est en mesure de L’approcher en esprit et vérité.

Participer à l’amour

Une fois qu’il connaît Dieu, le disciple est appelé à L’aimer. L’aimer en toute justice (puisque nous Lui devons tout) mais aussi parce que cet amour nous permet d’entrer dans la circulation d’amour qui existe dans la Trinité entre le Père, le Fils et l’Esprit. Dieu nous appelle à participer à Sa vie qui est constituée par l’Amour et qui consiste en l’Amour. Sur ce plan-là, la Vierge est en mesure d’initier également ses enfants car elle est Celle qui a le plus aimé Dieu après Jésus. Sur elle, le démon de la rébellion et du soupçon n’eut jamais de prise. Elle a rendu amour pour amour au Dieu qui l’avait préservée de la tache du péché originel. Et cet amour pour Dieu, elle l’étend à l’amour de ses enfants, les frères et sœurs de Jésus. En cela, elle accomplit parfaitement le double commandement, qui n’en est qu’un, en lequel se résument la Loi et les Prophètes (Mc 12, 28-34). Une âme mariale se reconnaît à la présence en elle de ces deux amours en lesquels tous les commandements se récapitulent selon Jésus. 

Être en service

Cependant, l’amour n’est pas une bulle sentimentale. Il se concrétise toujours par des actes. La sagesse populaire ne s’y trompe pas qui affirme que l’amour apporte toujours ses preuves avec lui. Jésus ne s’est pas contenté de nous aimer en restant tranquillement dans sa maison de Nazareth, ou dans la maison de son Père au ciel : il a « mouillé la chemise » en venant habiter sur cette terre et en finissant sa course sur le Golgotha. De son côté, sa mère s’est retroussée elle aussi les manches. L’Incarnation ne fut pas une sinécure pour elle non plus ! Au pied de la Croix, Jésus lui demande de se mettre au service de la communauté des disciples en devenant la mère de chacun d’eux. À aucune créature n’est échue pareille responsabilité, à aucun enfant des hommes Dieu ne demanda jamais un tel service ! Car devenir mère des hommes, une mère chargée de les enfanter, conjointement avec Dieu, à la vie d’en-haut, n’est pas une mince affaire ! Aussi, la Mère du Christ est-elle parfaitement qualifiée pour nous apprendre ce que servir veut dire ! Ne se qualifie-t-elle pas d’ailleurs de « servante du Seigneur » quand l’ange Gabriel lui annonce la naissance du Messie en son sein ? 

Foi, amour et service : on ne perd pas son temps à demander conseil et soutien à Celle qui vécut parfaitement ces trois vertus évangéliques !   

Tags:
AmourFoiserviceVierge Marie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour







Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement