Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 avril |
Sainte Kateri Tekakwitha
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi Natasha St-Pier aime tant chanter dans les églises

R4930

© Makam

Valentine Leroy - publié le 22/06/22

En tournée actuellement pour son album « Aimer c’est tout donner », Natasha St-Pier a choisi de se produire exclusivement dans des églises. Retour sur les raisons de ce choix original.

Marraine de la 11e édition de la Nuit des églises qui démarre ce 23 juin, Natasha St-Pier est actuellement en tournée dans les églises de France avec son nouvel album “Aimer c’est tout donner”. Reprenant les textes de sainte Thérèse, elle a considéré que le meilleur endroit pour faire résonner la voix de la petite sainte de Lisieux était… une église.

La chanteuse s’est rapidement attachée à Thérèse à travers ses œuvres. En les mettant en musique, l’artiste veut non seulement divertir mais aussi apaiser et faire méditer les spectateurs. Elle a ainsi souhaité apporter une véritable profondeur spirituelle à ses chansons en choisissant l’église comme salle de concert.

Une église touche toujours, pas seulement pour sa dimension culturelle.

L’église est un lieu avec une “énergie particulière” explique la jeune femme lors de la soirée d’inauguration de la 11ème édition de la Nuit des églises aux Missions étrangères de Paris le 10 mai 2022 : “Souvent les gens viennent me voir après le concert, et me disent que, sans forcément être croyants, ils ont été touchés par cette église. (…) Une église touche toujours, pas seulement pour sa dimension culturelle.” Le succès de ses concerts, y compris auprès de non-croyants, est le signe de la force de ce lieu. Elle témoigne elle-même avoir été saisie par une petite église perchée dans les hauteurs de Lyon. En entrant dans l’édifice de pierres blanches, elle a découvert un « triptyque d’une puissance incroyable” qu’elle a contemplé durant des heures.

Natasha St-Pier aime aussi les églises pour leur acoustique particulière : “On chante toujours mieux dans une église” dit la chanteuse d’un air malicieux. Dans certains monuments pourtant, l’écho peut se prolonger durant 14 secondes. L’artiste s’est donc entourée d’un très bon ingénieur son, qui travaille actuellement à Notre-Dame de Paris, afin de tamiser les défauts acoustiques de certaines églises et en magnifier les atouts.

Tags:
ÉgliseMusiqueNatasha St-PierPatrimoine
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement