Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Mexique : la Compagnie de Jésus réclame les corps des deux prêtres assassinés

jezuici zamordowani w Meksyku

fot. jesuits.global

Anna Ashkova - publié le 22/06/22 - mis à jour le 23/06/22

Javier Campos et Joaquín Mora ont été tués lundi 20 juin en tentant de défendre un homme qui cherchait refuge à l’intérieur de l’église de Cerocahui, dans le nord du Mexique. Leurs dépouilles ont ensuite été emportées par les tueurs présumés.

Deux prêtres jésuites, Javier Campos et Joaquín Mora, ont été tués lundi 20 juin en tentant de secourir un homme poursuivi par des agresseurs à Cerocahui, dans le nord du Mexique. Selon la Compagnie de Jésus, les dépouilles des prêtres ont ensuite été emportées par les tueurs présumés. « Nous exigeons la justice et la récupération des corps de nos frères qui ont été enlevés du temple par des personnes armées », ont déclaré les Jésuites du Mexique. La Compagnie de Jésus a aussi demandé des « mesures de protection », car ces crimes ne sont pas des faits « isolés », puisque « tous les jours des hommes et des femmes sont tués arbitrairement ». 

Le pape exprime sa « douleur » pour l’assassinat de ses « frères jésuites »

À l’audience générale du 22 juin 2022, le pape François a exprimé sa « douleur » et sa « consternation » pour l’assassinat de ses « frères jésuites ». « Que d’assassinats au Mexique ! », s’est-il attristé, assurant la communauté catholique de sa proximité « par l’affection et la prière » dans cette « tragédie ». « La violence ne résout pas les problèmes, mais fait grandir la souffrance inutile », a mis encore en garde le pape jésuite. La conférence épiscopale du Mexique a également condamné la « tragédie » en réclamant « une enquête rapide », ainsi que plus de sécurité pour les religieux du pays.

Dans un communiqué, le Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations unies pour le Mexique a réagi au meurtre des deux jésuites. Javier Campos Morales et Joaquin César Mora Salazar, « effectuaient, depuis plus de 20 à 30 ans respectivement, un important travail social et pastoral » dans cette zone reculée, indique le texte. Et de préciser que les deux hommes s’attachaient notamment à « renforcer la culture de la communauté Raramuri dans toute sa dimension et la préservation de l’environnement ». 

Le meurtre des deux prêtres a aussi provoqué un émoi au Sénat mexicain. Son président, Ricardo Monreal, a adressé ses condoléances à leurs familles et à la communauté catholique dont il fait d’ailleurs partie. 

Chihuahua, une voie de passage de la drogue vers les États-Unis

Lors de sa conférence de presse quotidienne, le président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, a fait savoir que les autorités avaient « déjà des informations sur les possibles responsables de ce crime ». Il a aussi reconnu que plusieurs municipalités de la sierra de Chihuahua étaient victimes de la présence de la « délinquance organisée ». Les montagnes du Chihuahua seraient une voie de passage de la drogue vers les États-Unis. Une route que se disputent les cartels de la drogue.

Au Mexique, où une trentaine de prêtres ont été assassinés cette dernière décennie, selon l’ONG Centro Católico Multimedial, les membres de divers ordres religieux tentent dans certains endroits d’agir comme des médiateurs entre les habitants et les tueurs (les « sicaires ») du crime organisé. Dans les États du Michoacan (ouest) et du Guerrero (sud), ils misent notamment sur le dialogue avec les narco-trafiquants pour pacifier ces régions. 

Mercredi soir, la gouverneure de l’État de Chihuahua, Maru Campos, a annoncé dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux que les corps des deux prêtres avaient finalement été retrouvés : « Nous sommes parvenus à localiser et récupérer (les corps) des prêtres jésuites », a-t-elle déclaré

Tags:
assassinatMexiquePrêtre
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement