Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 27 novembre |
Fête de la Vierge Marie en son icône du signe
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La RDC, grande oubliée au cœur de l’Afrique

massacre rdc

© JORKIM JOTHAM PITUWA / AFP

Massacres dans la plaine Savo, dans la région d'Ituri

La rédaction d'Aleteia - publié le 17/06/22

En partenariat avec Aleteia, l’Aide à l’Église en détresse (AED) propose un cycle de visioconférences sur "l’actualité des chrétiens dans le monde", une manière d’éclairer les consciences sur les situations délicates qu'ils rencontrent à travers le monde. La prochaine, lundi 20 juin à 20h30, sera consacrée à la République démocratique du Congo (RDC).

Avec 89 millions d’habitants, la République démocratique du Congo (RDC) est le quatrième pays le plus peuplé d’Afrique. En plus des conflits intercommunautaires et des catastrophes naturelles, cet immense pays souffre surtout – et c’est bien là son paradoxe – de son immense richesse. Ses minerais de diamant, d’or, de cobalt, de coltan et autres font l’objet d’un véritable pillage auquel participent des acteurs du monde entier. Cette convoitise suscite des guerres à répétition et maintient la population dans la violence et la pauvreté.

Des massacres réguliers

Ces derniers mois ont été le théâtre de nouvelles tueries. Le 28 mai, près de trente personnes ont été exécutées dans un village de la région de Beni. Deux jours plus tard, toujours dans l’Est, mais dans un autre village, une vingtaine de personnes ont trouvé la mort, assassinées par des groupes armés. Les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sont placées depuis un an sous état de siège, renforçant ainsi les pouvoirs de l’armée sans que la violence n’ait pu être limitée. Le 5 juin, c’est une trentaine de civils qui ont été massacrés dans un village d’Ituri. Depuis 1996, l’est du pays est dans une situation de guerre larvée, sans front ni ennemi bien défini. 4 à 6 millions de personnes y ont trouvé la mort en presque 30 ans.

Quel rôle l’Église peut-elle jouer dans le pays ? Comment les prêtres et les fidèles peuvent-ils témoigner de l’espérance et porter le message du Christ ? Le père Floribert, vicaire général de Bukavu, témoignera lors d’une visioconférence inédite qui aura lieu ce lundi 20 juin à 20h30. Il espère que malgré l’annulation du voyage du Pape prévu dans son pays au mois de juillet, l’Église du Congo qui soutient une population abandonnée ne sera pas oubliée. Inscrivez-vous gratuitement à la visioconférence et vous recevrez un lien permettant de la suivre en direct sur Zoom.

En partenariat avec

Logo AED
Tags:
AEDAfriqueRDC
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement