Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 25 avril |
Saint Marc
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Massacre au Nigeria : “L’Europe se renie elle-même”, dénonce François-Xavier Bellamy

FRANCOIS-XAVIER-BELLAMY-CAPTURE.jpg

Capture Youtube

François-Xavier Bellamy.

Agnès Pinard Legry - publié le 10/06/22

S’exprimant devant le Parlement européen mercredi 8 juin, l’eurodéputé français François-Xavier Bellamy a dénoncé le silence des pays européens après le massacre, dimanche 5 juin, d’une quarantaine de chrétiens alors qu’ils assistaient à la messe. "Nous parlons beaucoup ici, mais les chrétiens persécutés n'ont droit qu'au silence", a-t-il lancé. "Un silence qui devrait nous couvrir de honte."

Le massacre, dimanche 5 juin, d’une quarantaine de chrétiens (le bilan est provisoire, ndlr) alors qu’ils assistaient à la messe dans le sud-ouest du Nigeria, à Owo, ne peut pas laisser indifférents les pays européens. Il ne peut pas. Lors d’une intervention au Parlement européen ce mercredi 8 juin dans la soirée, l’eurodéputé français François-Xavier Bellamy, a dénoncé le silence qui entoure ce massacre. “Dimanche dernier à Owo, la messe touchait à sa fin quand les premiers coups de feu ont retenti. Plus de 50 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées, dont de très nombreux enfants. Quel était leur crime ? D’avoir été à la messe”, a-t-il souligné.

“Il y a moins d’un mois déjà, toujours au Nigeria, la jeune Déborah Samuel était lynchée, lapidée, son corps brûlé par ses camarades de classe, au nom de l’islam. Quel était son crime ? Elle était chrétienne.” Et de rappeler qu’au lendemain de cet assassinat une majorité du Parlement avait refusé d’inscrire ce sujet à son ordre du jour. “Nous parlons beaucoup ici, mais les chrétiens persécutés n’ont droit qu’au silence. Un silence qui devrait nous couvrir de honte. Qui a parlé des morts d’Owo ? Qui ? Où avez-vous vu leurs images ? Où avez-vous entendu les témoins ?”

S’exprimant devant un Parlement presque vide, François-Xavier Bellamy a souligné que ce sujet devrait, au contraire, “nous concerner tous”, “parce que l’Europe est concernée”. “Notre continent doit tellement à la foi chrétienne. Quand comprendrons-nous enfin que l’Europe a le devoir de protéger les chrétiens persécutés dans le monde entier ? Ceux du Nigeria, bien sûr, mais aussi ceux d’Irak, de Syrie, de Pakistan, ceux d’Inde, ceux de Chine, bien sûr – je pense au cardinal Zen arrêté tout récemment.” Et de conclure : “Si nous ne réagissons pas maintenant, ce silence restera le symptôme du plus grand des reniements des dirigeants européens.”

Tags:
Chrétiens au NigeriamassacrePersécutions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement