Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 juillet |
Saint Antoine-Marie Zaccaria
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les chrétiens d’Iran contraints à la clandestinité ?

Iranian Christian women – ar

© ATTA KENARE / AFP

Une église arménienne de Téhéran (Iran).

La rédaction d'Aleteia - publié le 27/05/22 - mis à jour le 27/05/22

En partenariat avec Aleteia, l’Aide à l’Église en détresse (AED) propose un cycle de visioconférences sur "l’actualité des chrétiens dans le monde", une manière d’éclairer les consciences sur les situations délicates qu'ils rencontrent à travers le monde. La prochaine, lundi 30 mai à 20h30, sera consacrée à l’Iran.

Délicate question que celle des chrétiens d’Iran. République islamique depuis 1979, l’Iran admet les minorités chrétiennes historiques tout en exerçant sur elles une pression continue. Les chrétiens qui vivent en Iran, qui représentent moins de 1% de la population, sont soumis à deux statuts bien différents. Il y a d’un côté les chaldéens et les arméniens, qui appartiennent à des Églises officiellement reconnues, qui ont la liberté de culte dans la mesure où il y a des églises et que la messe y est célébrée. Ces deux communautés ne se mélangent pas aux musulmans et ne font pas de prosélytisme. Si ces chrétiens peuvent se rendre à l’église il ne s’agit néanmoins pas de liberté religieuse au sens où on l’entend en France.

Se convertir est un délit

Et la situation est encore toute différente pour les chrétiens d’autres confessions qui n’appartiennent pas à ces deux Églises historiques, les catholiques latins et les protestants évangéliques notamment. La conversion étant interdite en Iran, les difficultés et les risques sont très importants pour les Iraniens qui deviennent chrétiens ou qui sont nés de parents convertis. Se convertir est un délit, de même qu’il est interdit pour une femme musulmane d’épouser un chrétien.

Alors comment les chrétiens vivent-ils en Iran ? Quel rôle peut jouer l’Église dans le pays ? Comment les chrétiens peuvent-ils trouver leur place dans la société iranienne ? Pour mieux comprendre la situation des chrétiens d’Iran et la clandestinité à laquelle ils sont souvent contraints, Marie, une chrétienne iranienne (son prénom a été changé, ndlr), témoignera lors d’une visoconférence inédite qui aura lieu en ligne le lundi 30 mai, à 20h30. Inscrivez-vous gratuitement à la visioconférence et vous recevrez un lien permettant de la suivre en direct sur Zoom.

En partenariat avec

Logo AED
Tags:
AEDiranminorites religieusespersécutions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement