Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 juillet |
Saint Antoine-Marie Zaccaria
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Pakistan : « Accusés de blasphème, nous avons passé huit ans dans le couloir de la mort »

Article réservé aux membres Aleteia Premium
SHAGUFTA-PAKISTAN-ACN-20220502-127695.jpg

Aid to the Church in Need

Shagufta et Shafqat Emmanuel.

James Channan - AED - publié le 26/05/22

Shagufta et Shafqat Emmanuel, un couple catholique pakistanais, ont été arrêtés à la suite de fausses accusations de blasphème, en juillet 2013. Après huit ans dans le couloir de la mort, séparés l'un de l'autre et de leurs quatre enfants, ils ont finalement été libérés le 3 juin 2021 par la Haute Cour de Lahore. Témoignage.

Huit ans, c’est le temps qu’auront passé Shagufta et Shafqat Emmanuel séparés l’un de l’autre, de leurs enfants et dans la peur constante de voir leur dernière heure arrivée. Ce couple catholique pakistanais vivait à Mian Channu, une petite ville à 250 kilomètres au sud de Lahore, au Pakistan, lorsqu’ils ont été arrêtés à la suite de fausses accusations de blasphème, en juillet 2013. Après huit ans dans le couloir de la mort, séparés l’un de l’autre et de leurs quatre enfants, ils ont finalement été libérés le 3 juin 2021 par la Haute Cour de Lahore. Enfin libre, Shagufta a accepté de témoigner et de partager son histoire.

« Je suis née dans une famille à la foi chrétienne très forte. J’assistais régulièrement à la messe et recevais la communion, et j’avais toujours très envie d’aller au catéchisme et de réciter le rosaire », raconte-t-elle en souriant, se remémorant son enfance. Ce sont ses parents qui lui ont transmis, ainsi qu’à ses six frères et sœurs, à être forts dans leur foi « et à être prêts à toutes sortes de sacrifices ou de persécutions. » Dans le village où elle grandit, la plupart des familles sont musulmanes mais il y a également plusieurs chrétiens. « Les relations avec les musulmans étaient très cordiales. Je me souviens d’avoir joué avec des filles musulmanes et d’avoir rendu visite aux uns et aux autres, d’avoir échangé des salutations et des friandises à Noël et à la fête de la fin du Ramadan. Mes frères avaient aussi de très bons amis musulman », reprend-t-elle. « Je ne me souviens d’aucune bagarre ou dispute au nom de la religion. »

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
blasphememinorites religieusesPakistanpersécutionstémoignage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement