Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 24 juin |
Saint Jean Baptiste
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Mgr Ulrich, un évêque installé… en dehors de sa cathédrale

Saint Sulpice church

Stavrida/Shutterstock

Église Saint-Sulpice (Paris).

Valdemar de Vaux - publié le 22/05/22

Après presque six mois en attente d’un archevêque, le diocèse de Paris accueille Mgr Laurent Ulrich ce lundi 23 mai. Il sera installé non pas à Notre-Dame de Paris, mais à Saint-Sulpice. Est-il possible de ne pas être installé dans sa cathédrale ? Explications.

Notre-Dame de Paris étant actuellement inaccessible, le nouvel archevêque de Paris, Mgr Laurent Ulrich, sera donc installé à la tête du diocèse dans l’église Saint-Sulpice. Mais un évêque peut-il être installé à la tête d’un diocèse autre part que dans la cathédrale ?”Il est fortement recommandé que la prise de possession canonique se fasse au cours d’une célébration liturgique dans l’église cathédrale, en présence du clergé et du peuple.” Le paragraphe 4 du canon 382 est bien explicité : il est bon que le nouvel évêque d’un diocèse soit installé – en langage canonique on parle de prise de possession du siège – dans sa cathédrale. C’est bien dans cet édifice, qui tire son nom du fauteuil, la cathèdre, dans lequel siège le successeur des apôtres, que l’élu est accueilli comme pasteur par son peuple.

La lettre signée du Saint-Père

Effectivement, une liturgie à la cathédrale durant laquelle l’évêque prend possession de son siège est l’occasion d’un moment de communion entre le peuple et son pasteur, mais aussi l’occasion de vivre de manière plus incarnée la réalité ecclésiologique qui sous-tend l’événement. Pourtant, ce qui fait vraiment évêque d’un lieu et d’un peuple c’est la lettre signée du Saint-Père.

Durant la cérémonie, celle-ci est lue solennellement au début. Elle est la garantie de la succession depuis les apôtres et du lien avec le pape, principe d’unité de l’Église universelle. Dans le même canon, on lit dans le droit ecclésiastique : “L’Évêque prend possession canonique de son diocèse au moment où […] il présente les lettres apostoliques”.

Présence des chanoines du chapitre cathédral

En plus de cela, seule nécessité canonique pour que le nouvel évêque soit légitimement installé, la messe est précédée, à l’entrée de l’église, par l’accueil du pasteur par les chanoines du chapitre cathédral. Hormis la lecture des lettres, et quelques interventions, la messe n’a rien d’extraordinaire que la présence des prêtres du diocèse, d’autres évêques venus manifester la communion du collège des évêques, en particulier ceux de la province (qui regroupe dans le cas de Paris toute l’Île-de-France) et du nonce, représentant du Saint-Père en France. 

Assurément, Mgr Ulrich ne sera pas le premier, lundi 23 mai, à être installé évêque en dehors de sa cathédrale. Il a même d’illustres prédécesseurs. Un nouveau pape en effet, n’est pas intronisé dans sa cathédrale – Saint-Jean de Latran – mais à la basilique Saint-Pierre. Ce n’est que quelques jours plus tard qu’il prend liturgiquement possession de son siège dans l’église “mère de toutes les églises de la ville et du monde”.

Tags:
ÉvêqueNotre-Dame de ParisParis
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement