Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : enlevé en mars, le père Joseph est mort « entre les mains de ses ravisseurs »

Padre Joseph Aketeh Bako

Fabian Obum Uzochukwu | Facebook

Père Joseph Akete Bako.

Agnès Pinard Legry - publié le 18/05/22

Enlevé le 8 mars au nord du Nigeria, le père Joseph Akete Bako est mort "entre les mains de ses ravisseurs entre le 18 et le 20 avril", a annoncé avec tristesse le père Christian Okewu Emmanuel, chancelier de l’archidiocèse de Kaduna (Nigeria).

Des trois prêtres enlevés au Nigeria en mars, deux ont été libérés. Malheureusement, le diocèse de Kaduna vient d’annoncer la mort du troisième, le père Joseph Akete Bako. « C’est avec un cœur lourd mais avec une soumission totale à la volonté de Dieu que nous annonçons la mort père Joseph Aketeh Bako entre les mains de ses ravisseurs entre le 18 et le 20 avril 2022 », a ainsi indiqué le chancelier de l’archidiocèse, le père Christian Okewu Emmanuel, dans la déclaration diffusée le 11 mai.

Le père Joseph Akete Bako, curé de la paroisse Saint-Jean à Kudenda, a été enlevé dans la nuit du 8 mars lors d’un assaut contre la maison paroissiale au cours duquel une personne a été tuée, et le père Felix Zakari Fidson, du diocèse de Zaria, enlevé le 24 mars.

Le nord-ouest du pays ravagé

Depuis cinq ans, des groupes terroristes et d’autres groupes armés ravagent le nord-ouest du Nigeria. Les chiffres officiels indiquent que cette vague de violence a causé environ 3.000 morts au cours des dernières années, mais les personnes présentes sur le terrain affirment que ce chiffre pourrait atteindre 36.000, sans compter les nombreuses personnes déplacées, démunies et profondément traumatisées par ce qu’elles ont vécu. De nombreuses ONG ayant quitté les zones dangereuses, l’Église catholique et ses institutions se retrouvent souvent les seules alternatives fiables pour apporter de l’aide aux populations sur le terrain.

Tags:
enlevementNigeria
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement