Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 29 mai |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Notre-Dame de Garaison, Lourdes avant Lourdes

Article réservé aux membres Aleteia Premium
NOTRE-DAME-DE-GARAISON-024_395725.jpg

LENAIN Hervé / Hemis via AFP

Notre Dame de Garaison (Hautes-Pyrénées)

Anne Bernet - publié le 13/05/22

Le deuxième sanctuaire marial méconnu qu’Aleteia vous propose de découvrir en ce mois de Marie est celui de Notre-Dame de Pitié à Garaison, dans les Hautes-Pyrénées. C’est ici que 343 ans avant les apparitions de Lourdes, à une heure de route, serait aussi apparue la Vierge Marie à une petite bergère.

Le nom de Garaison ne vous dit probablement rien, sauf si vous êtes originaire de la région pyrénéenne. Pourtant, pendant près de quatre siècles, son sanctuaire a connu, bien au-delà des limites du diocèse d’Auch auquel il a appartenu jusqu’à la Révolution avant d’être rattaché à celui de Tarbes, une célébrité que seules les apparitions de Lourdes et leur écho mondial éclipseront. Nous sommes en 1515, l’année où François Ier, monté sur le trône le 1er janvier à 20 ans, s’illustrera à Marignan. C’est probablement la fin du printemps, mais la chronique ne le précise pas. Ce jour-là, sur la paroisse de Montléon, une fillette de 12 ou 13 ans, Anglèze de Sagazan, fait paître les brebis au Val de Garaison, « à deux traits d’arquebuse » de la maison paternelle, autrement dit guère plus de cent mètres, les armes à feu de l’époque ne portant pas loin. L’endroit est plaisant, surtout à la belle saison. Une source, en effet, jaillit là, abondante même par fortes chaleurs, permettant de se rafraîchir et d’abreuver le bétail. Au-dessus de la fontaine, « un bel aubépin », une aubépine sauvage, offre de l’ombre.

Une jeune Dame aux yeux « gracieux »

Pourtant, malgré le charme du lieu, Anglèze, dit-on, est « seulette et désolée ». Est-ce l’ennui de sa tâche ? Probablement pas, car c’est le sort de tous les garçons et filles de son âge de travailler ainsi et nul ne songe à se rebeller contre ce destin. Sa tristesse est plus sûrement liée aux soucis d’argent de ses parents qui peinent à vivre, de sorte que l’adolescente n’a pour tout repas qu’un petit morceau de pain noir bien rassis. Encore, et elle le sait, est-elle privilégiée et les siens se sont-ils privés pour lui assurer à manger car la huche familiale est désespérément vide… Il y a bien de quoi être désolée, en effet, et Anglèze, puisqu’elle est seule, essuie quelques larmes.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
découverteHautes-PyrénéessanctuaireVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement