Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Incendie volontaire à l’aumônerie des étudiants de Pau, les hosties consacrées préservées

AUMONERIE-PAU.jpg

Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron.

Bérengère Dommaigné - publié le 13/05/22

Jeudi 12 mai à l'aube, l'aumônerie universitaire de la paroisse Saint Pierre et Saint Paul de Pau, a subi un incendie volontaire avec quatre départs de feu distincts. Si aucun blessé n'est à déplorer, deux prêtres dormaient à l'étage, les dégâts matériels sont nombreux. Les hosties consacrées ont été préservées.

En début de matinée jeudi 12 mai, le parquet de Pau a confirmé l’ouverture d’une enquête suite à l’incendie qui a ravagé, entre cinq heures et six heures du matin, les locaux de l’aumônerie universitaire de la paroisse Saint Pierre et Saint Paul, située près du rond-point de l’Université de Pau. Intervenus rapidement, les pompiers ont constaté quatre départs de feux distincts, laissant penser à un incendie volontaire. Comme le partagent les jeunes de l’aumônerie sur leur compte Twitter, les locaux sont très endommagés. Des vols d’ordinateurs et d’argent de la caisse de l’aumônerie ont également été constatés. Le diocèse de Bayonne a porté plainte.

L’aumônier et le curé de l’Église dormaient à l’étage, mais aucun des deux n’a été blessé et ils ont même pu sauver des flammes les hosties consacrées présentes dans le tabernacle, lui-même en partie brûlé. Réveillés par le bruit et la fumée, ce sont eux qui ont pu alerter rapidement les pompiers. Cette même nuit, la ville de Pau a connu plusieurs départs de feux, notamment des voitures dans quelques rues du quartier Saragosse.  

Dans un communiqué daté du 12 mai, Mgr Marc Aillet, l’évêque de Bayonne, a déclaré que  “le caractère volontaire de cet incendie ne fait malheureusement guère de doute”. “Le tabernacle de l’oratoire, manifestement visé par un de ces quatre départs de feu, est carbonisé, mais les hosties consacrées qui s’y trouvaient ont heureusement été préservées”, indique encore le communiqué de l’évêque de Bayonne. 

Du côté des étudiants, encore choqués devant l’état de leur aumônerie détruite,  ils partagent néanmoins un très beau message sur leur fil Twitter, rappelant que “malgré tout, n’oublions jamais que d’un mal, Dieu tire toujours un plus grand bien !”

Tags:
Franceincendie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement