Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 13 août |
Saint Hippolyte de Rome
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi certaines églises ont-elles des bas-côtés ou collatéraux ?

SAINT-SERNIN-TOULOUSE.jpeg

Wikimedia / Pierre-Selim Huard

Vue d'ensemble de la nef et des collatéraux doubles de Saint-Sernin de Toulouse. Les bas-côtés sont surmontés de tribunes.

Sophie Roubertie - publié le 09/05/22

Généralement symétriques, les bas-côtés ou collatéraux permettent d'élargir l'église de chaque côté de la nef. Mais ce n'est pas systématique.

Collatéraux et bas-côtés sont des termes qui ont longtemps été utilisés de manière indifférenciée pour désigner la partie de l’église située de chaque côté de la nef centrale, et séparée de celle-ci par des colonnes ou piliers. Chaque collatéral est parallèle à la nef principale. Collatéral est dérivé du mot latin latus, signifiant côté. 

BAS-COTE-1.jpg
Sur le schéma, les bas-côtés sont colorés.

Depuis une période récente, une nuance est désormais apportée : lorsque la hauteur du collatéral est plus basse que celle de la nef, souvent la moitié de la hauteur de la nef, le collatéral est appelé bas-côté. Mais lorsque le collatéral est de la même hauteur que la nef, le terme de bas-côté ne se justifie plus.

VEZELAY-FR437020T.jpg
Le bas-côté sud de la Basilique de Vézelay. Sur la gauche de la photo, on devine la nef, cachée par les piliers.

Le collatéral peut être construit sur deux niveaux. Dans ce cas, le bas-côté est souvent surmonté d’une tribune. Si les collatéraux sont généralement construits de façon symétrique de chaque côté de la nef centrale, les contraintes du sol ou du budget ont parfois pour conséquence de n’avoir permis la construction d’un collatéral d’un seul côté. Il est possible d’avoir plusieurs collatéraux juxtaposés, comme c’est le cas pour l’église Saint-Sernin de Toulouse.

CATHEDRALE-AMIENS-FR448435A.jpg

L’intérêt principal des collatéraux est de permettre d’agrandir l’espace de l’église, limité par la poussée de la voûte. Ils sont d’ailleurs apparus lorsque les églises ont été couvertes de voûtes en pierre, remplaçant les charpentes en bois. A l’intérieur, ils sont maintenus par des colonnes. A l’extérieur, ils sont souvent renforcés par des contreforts, qui viennent solidifier la structure du bâtiment, et dépendent de la taille et du mode de construction de l’édifice.

Le côté extérieur des collatéraux peut être bordé de chapelles, mais ce n’est pas toujours le cas. Comme souvent dans l’architecture religieuse, les bases peuvent se ressembler, mais chaque église demeure unique.

Tags:
architectureÉglise
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement