Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Angélus : le pape exhorte les chrétiens à dire « oui » à Jésus

VATICAN-POPE-FRANCIS-ANGELUS-SUNDAY

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 08/05/22

Ce ne sont pas seulement les consacrés qui sont appelés à « suivre Jésus » mais tous les baptisés, a souligné le pape François à l’angélus dominical qu’il présidait place Saint-Pierre ce 8 mai 2022, marquant la Journée mondiale de prière pour les vocations.

À une époque où « nous sommes submergés par les mots et par la hâte de devoir toujours dire et faire quelque chose », le pape François a encouragé les chrétiens à « s’écouter les uns les autres », sans se couper la parole, lors de l’angélus du 8 mai 2022. Le pontife, qui s’est déplacé en fauteuil roulant ces derniers jours en raison de ses douleurs au genou droit, est apparu debout à la fenêtre du palais apostolique. « Le chrétien est un enfant de l’écoute », a souligné le pape dans sa méditation introduisant la prière mariale. Mais, a-t-il concédé, « qu’il est difficile de s’écouter ! Dans la famille, à l’école, au travail, et même dans l’Église ! […] Nous avons peur du silence ».

« Écouter signifie disponibilité, docilité, temps consacré au dialogue », a expliqué le chef de l’Église catholique, qui a encouragé à donner « de l’espace et de l’attention à nos frères et sœurs ». Et ce, sans s’interrompre mutuellement : « S’écouter jusqu’à la fin, laisser l’autre s’exprimer », a insisté le pape en sortant de ses notes. Il a aussi invité à trouver « du temps pour la Parole de Dieu » et à faire « de la place » à Dieu dans sa vie. Jésus en effet, a-t-il ajouté, cherche « une amitié chaleureuse, une confiance, une intimité » et non pas une relation « impersonnelle, froide ou superficielle ».

En conclusion, l’évêque de Rome a estimé qu’il fallait non seulement aimer Dieu mais aussi « l’imiter ». C’est-à-dire s’intéresser « à celui qui est distant », prendre « à coeur la situation de celui qui souffre », « pleurer avec celui qui pleure », et tendre la main à son prochain. Alors que les catholiques du monde « invoquent le don des vocations au sacerdoce, à la vie consacrée, au choix missionnaires et au mariage », l’évêque de Rome a aussi encouragé pendant l’Angélus à dire « oui » à Jésus, « à l’imiter pour découvrir la joie de donner la vie, de servir l’Évangile avec joie et dynamisme ». Le pontife de 85 ans a par ailleurs présenté ses vœux aux onze nouveaux prêtres du diocèse de Rome ordonnés le même jour dans la basilique Saint-Jean de Latran, par le cardinal vicaire, Angelo De Donatis.

Dans son message pour cette 59e Journée mondiale de prière pour les vocations, le pape François a invité à ne pas comprendre ce mot « dans un sens restrictif » : tous les membres du peuple de Dieu, y compris les laïcs, sont appelés à se laisser interpeller par « le regard de Dieu » qui voit « des potentialités » en chacun, a-t-il assuré.

Le pape François a aussi invité les catholiques à prier pour les victimes de l’explosion qui a fait au moins 27 morts le 6 mai à l’hôtel Saratoga de La Havane à Cuba. « Que le Christ ressuscité les conduise à la maison du Père et qu’il réconforte leurs proches », a souhaité l’évêque de Rome depuis la place Saint-Pierre. 46 blessés sont encore hospitalisés après une probable fuite de gaz qui a soufflé quatre étages de cet établissement cinq étoiles dont les employés préparaient la réouverture.

En ce mois de mai, traditionnellement dédié à la Vierge Marie, le pape François a enfin invité les fidèles à prier tous les jours le chapelet pour la paix, en confiant en particulier « les souffrances et les larmes du peuple ukrainien ». Face à « la folie de la guerre », alors que les attaques aériennes russes se poursuivent dans l’Est de l’Ukraine, le chef de l’Église catholique a exhorté les responsables des nations à ne pas perdre « le flair du peuple qui veut la paix, et qui sait bien que les armes ne l’apportent jamais ».

Tags:
AngelusPape François
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement