Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 24 mai |
Saints Donatien et Rogatien
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

Sexe : la revanche de la fidélité

Article réservé aux membres Aleteia Premium
shutterstock_1256100085.jpg

goodluz / Shutterstock

Tugdual Derville - publié le 05/05/22

Contrairement à bien des idées reçues sur le caractère chimique de l’infidélité amoureuse, la science révèle que notre cerveau est programmé pour l’amour durable. Les explications de Tugdual Derville, co-initiateur du Courant pour une écologie humaine : le grand amour, c’est naturel !

L’infidélité sexuelle est-elle le propre de l’être humain ? C’est l’avis de tout un courant de pensée qui tente de déconstruire les « normes sociales » au nom de la science. Mais voilà que la science semble en mesure de démentir sa théorie libertaire. Pour casser les repères jugés liberticides et abattre les murs porteurs de l’anthropologie, on fait parfois appel aux naturalistes, comme si l’être humain était un animal comme les autres. Des oiseaux volages aux poissons « transgenres », en passant par les fragiles poussins précocement éliminés par leurs géniteurs, la nature fourmille d’exemples, à suivre… ou pas. Des biochimistes ne sont pas en reste pour « prouver scientifiquement » que l’amour durable est une utopie. Avec eux, l’idée court encore que la passion amoureuse entre un homme et une femme durerait entre trois et sept ans, avant de s’éteindre inexorablement. Question de chimie cérébrale. 

Le mariage durable, une exception ?

Psychologie.com offre un article daté de mars 2021 titré « Pourquoi l’amour dure trois ans » qui commence ainsi : « Tant pis pour les romantiques ! Selon les lois de la biologie, l’amour est un processus chimique de courte durée. » Suit l’interview de Lucy Vincent, docteur en neurosciences. La chercheuse du CNRS laisse entendre que nos cerveaux seraient conçus pour ne lier deux parents que jusqu’aux trois ans de leur enfant, après quoi il n’aurait plus besoin que d’un seul ! Même si l’experte n’exprime pas exactement ce que suggère la présentation de son entretien, elle explique aussi comment faire durer l’attachement conjugal. La fidélité est toutefois dévalorisée.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
CoupleFamillefidelitesexualite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement