Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 25 mai |
Sainte Madeleine-Sophie Barat
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Abus sur les mineurs dans l’Église : François souhaite un rapport annuel

VATICAN-POPE-FRANCIS-Holy-Mass-on-Divine-Mercy-Sunday

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 29/04/22 - mis à jour le 29/04/22

Les diocèses du monde pourraient désormais avoir à rendre compte chaque année de leurs actions en terme de lutte contre les abus sur les mineurs auprès de Rome.

Le pape François a commandé à la Commission pontificale pour la protection des mineurs un rapport annuel, en recevant ses membres au terme de leur assemblée plénière, le 29 avril 2022, au Vatican : « Il y a encore beaucoup à faire » en matière de protection des mineurs, mais « les graines qui ont été semées commencent à donner de bons fruits », s’est félicité le pape, évoquant la « baisse » du nombre de cas d’abus d’après les données disponibles.

Au cours de l’audience, le chef de l’Église catholique a demandé à la Commission vaticane de lui préparer un rapport annuel « fiable » sur les initiatives de lutte contre les abus au sein de l’Église. Il s’agit, a-t-il expliqué, de dresser l’état des lieux « de ce qui se passe et ce qui doit changer, afin que les autorités compétentes puissent agir ». Ce document, a ajouté le pontife argentin, servira « la transparence et la responsabilisation ». Et de mettre en garde : « S’il se trouvait qu’aucun progrès n’est réalisé, les fidèles continueraient à perdre confiance dans leurs pasteurs. »

L’indépendance de la Commission

Bien que la nouvelle constitution apostolique Praedicate Evangelium ait inclus la Commission pour la protection des mineurs dans l’organigramme de la Curie romaine – au sein du Dicastère pour la doctrine de la foi – le pape a insisté sur la « liberté de pensée et d’action » de ses membres. Vous êtes « indépendants », leur a-t-il dit à plusieurs reprises, « et vous continuerez à être en rapport direct avec moi ».

Le pape François a confié à la Commission de doter l’Église des « meilleures méthodes » pour lutter contre tout abus, qui « quelle que soit sa forme, est inacceptable », mais qui demeure « particulièrement grave » quand il est perpétré sur des enfants. Enfin, il a exhorté les membres de la Commission à veiller à ce que les Conférences épiscopales créent des centres d’accueil où les victimes puissent trouver la « guérison », en prenant « tous les moyens » pour rendre « justice » et pour punir les agresseurs. L’évêque de Rome a particulièrement salué l’engagement du cardinal O’Malley, à la tête de la Commission, remerciant ce « grand obstiné » qui porte cette cause « envers et contre tout ».

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement