Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 23 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Bénir soi-même son enfant au coucher

shutterstock_1092663821.jpg

Evgeny Atamanenko I Shutterstock

Caroline Moulinet - publié le 27/04/22

Bénir son enfant avant la nuit est une belle façon de le déposer entre les mains de son Père et de confier son repos. Ainsi le corps et l’âme de l’enfant refont leurs forces dans la tendresse de Dieu.

Les bénédictions sont-elles réservées aux prêtres et aux religieux ? Non, l’Eglise prévoit de nombreuses bénédictions réalisées par les laïcs. En famille, avec des amis, au sein d’un groupe de prière, en fonction des différents événements ou étapes de la vie. Le livre Dieu nous bénit, bénédictions de l’Eglise à l’usage des laïcs (Mame) regroupe de multiples prières issues du livre liturgique officiel – le Livre des bénédictions – pour inscrire sa vie et celle de ses proches dans la bénédiction promise par Dieu. En effet, par son baptême, tout chrétien peut être lui-même « vecteur de la bénédiction de Dieu ».

1Quel est son sens ?

L’amour de Dieu est présent à chaque instant de l’existence de chacun. Dans la journée, l’enfant et les parents peuvent chercher l’occasion de prier, de bénir, de rendre grâce. Au cours de la nuit, le corps et l’esprit se reposent. Pour autant l’enfant n’est pas seul dans l’obscurité, il reste accompagné de Dieu tout au long de la nuit : « La lumière brille dans les ténèbres » (Jn 1,5). Bénir son enfant au coucher rappelle que le Seigneur veille pendant que l’enfant dort.

2Pourquoi la célébrer ?

La bénédiction de l’enfant avant de s’endormir fait écho à la tradition de la liturgie des heures et notamment des complies. Ce temps de prière qui conclut la journée permet de se rappeler des bontés du Seigneur en ce jour et de remettre la nuit dans son Amour. En appelant la bénédiction de Dieu sur l’enfant, les parents apprennent à celui-ci à s’abandonner entre les mains de Dieu.

3En quoi consiste-t-elle ?

En venant embrasser leur enfant avant la nuit, les parents peuvent réciter ou chanter ensemble le cantique de Syméon :

Maintenant, ô Maitre souverain,
Tu peux laisser ton serviteur s’en aller
En paix, selon ta parole.
Car mes yeux ont vu le salut
Que tu préparais à la face des peuples :
Lumière qui se révèle aux nations
Et donne gloire à ton peuple Israël.

Puis, en traçant le signe de la croix sur le front de leur enfant, ils prononcent la prière de bénédiction du coucher.

4Le texte de la bénédiction

Que le Seigneur soit avec toi,
Qu’Il te protège chaque jour.
Et que Dieu te bénisse, le Père, le Fils, et le Saint Esprit.

R/ Amen.

Tags:
bénédictionEnfantsnuit
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement