Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 20 mai |
Saint Bernardin de Sienne
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Bénir soi-même son enfant quand il est malade

BEDTIME

Rido | Shutterstock

Caroline Moulinet - publié le 20/04/22

Bénir un enfant malade n'est pas un geste magique ou superstitieux qui permettrait de le guérir instantanément. Cette prière invite le Christ au cœur de la souffrance vécue par son enfant. Ainsi le Christ qui a tout porté jusqu'à la croix vient lui-même soutenir l'enfant malade.

Les bénédictions sont-elles réservées aux prêtres et aux religieux ? Non, l’Eglise prévoit de nombreuses bénédictions réalisées par les laïcs, en famille, avec des amis, au sein d’un groupe de prière, en fonction des différents événements ou étapes de la vie. Le livre Dieu nous bénit, bénédictions de l’Eglise à l’usage des laïcs (Mame) regroupe de multiples prières issues du livre liturgique officiel – le Livre des bénédictions – pour inscrire sa vie et celle de ses proches dans la bénédiction promise par Dieu. En effet, par son baptême, tout chrétien peut être lui-même « vecteur de la bénédiction de Dieu ».

1Quel est son sens?

Le Christ est vrai Dieu qui s’est fait homme. En prenant la condition humaine, le Christ a connu la fatigue, la faim, la souffrance. C’est au cœur de la souffrance qu’il rejoint les pécheurs, qu’il les réconforte, qu’il les relève, qu’il les invite à croire en son chemin de salut. Le Christ a été en relation avec de nombreux malades au cours de sa vie publique, et Il continue à rejoindre les personnes souffrantes lors la bénédiction des malades. 

2Pourquoi la célébrer?

La Bible relate de nombreux exemples de malades implorant le secours de Jésus. L’aveugle Bartimée, la femme hémorragique, les amis qui descendent par le toit le paralytique sur son brancard, mais également Marthe et Marie qui font appeler Jésus pour sauver leur frère Lazare, ou encore Jaïre, dont la fille est aux portes de la mort. Inlassablement, plus ou moins rapidement, Jésus manifeste sa grâce au cœur de ces vies blessées. Il vient rassurer les malades, consoler les affligés, redonner l’Espérance dans l’épreuve. Bénir son enfant malade, que sa souffrance soit physique ou psychique, c’est lui donner cette espérance et cette confiance que Jésus est présent à ses côtés. 

3En quoi consiste-t-elle ?

Le père ou la mère de l’enfant, qui est là au chevet du malade, peut commencer par une prière d’intercession :

Toi qui as déclaré que le royaume des Cieux
étaient aux enfants et à ceux qui leur ressemblent,
nous te prions pour ces enfants.

Toi qui as dit que les mystères du Royaume
étaient révélés non pas aux sages et aux savants,
mais aux enfants, nous te prions pour ces enfants.

Toi qui accueillais l’hommage des enfants
quand ils te chantaient hosanna avant ta passion,
nous te prions pour ces enfants.

Toi qui as ordonné aux disciples
de prendre soin des malades et de prier pour eux,
nous te prions pour ces enfants.

Puis, après avoir tracé le signe de croix sur le front de son enfant, il récite la prière de bénédiction de l’enfant malade. Les personnes présentes terminent ensemble par un Amen indiquant leur foi dans la grâce agissante du Christ pour leur enfant. Ils peuvent compléter ce temps de prière par un Je vous salue Marie ou un Souvenez-vous.

4Le texte de la bénédiction

Père plein de tendresse, Dieu de qui vient tout réconfort, tu veilles avec une bonté sans borne sur tes créatures et tu donnes le salut de l’âme et du corps; arrache à la maladie cet enfant (N.) que tu nous as donné, pour qu’il grandisse tous les jours de sa vie en grâce et en sagesse devant toi et devant les hommes, qu’il te serve dans la justice et la sainteté et qu’il ne cesse de rendre grâce à ta miséricorde. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
R/ Amen.

Tags:
bénédictionEnfantsmaladiePrière
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour




Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement