Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 14 avril |
Saint Maxime
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Les catholiques ont-ils besoin de croire aux révélations privées ?

Article réservé aux membres Aleteia Premium
HILDEGARD VON BINGEN

Public Domain

Philip Kosloski - publié le 18/04/22

Les révélations privées approuvées par l’Église ne font pas partie du dépôt de la foi, bien qu'elles puissent nous aider sur le chemin du Ciel.

Il existe de nombreuses révélations privées que l’Église a approuvées. Elle les recommande aux fidèles chrétiens, les déclarant « dignes de foi ». Cela signifie-t-il que l’Église exige qu’un catholique croie tout ce qui est révélé dans une révélation privée ? Non. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les révélations privées ne font pas partie du dépôt de la foi, comme l’explique le Catéchisme de l’Église catholique.

Au fil des siècles il y a eu des révélations dites « privées », dont certaines ont été reconnues par l’autorité de l’Église. Elles n’appartiennent cependant pas au dépôt de la foi. Leur rôle n’est pas d’ « améliorer » ou de « compléter » la Révélation définitive du Christ, mais d’aider à en vivre plus pleinement à une certaine époque de l’histoire. Guidé par le Magistère de l’Église, le sens des fidèles sait discerner et accueillir ce qui dans ces révélations constitue un appel authentique du Christ ou de ses saints à l’Église. CEC 67

Lorsque l’Église approuve des révélations privées, elle déclare seulement qu’il n’y a rien en elles qui soit contraire à la foi ou aux bonnes mœurs, et qu’elles peuvent être lues sans danger, voire avec profit. Aucune obligation n’est ainsi imposée aux fidèles de croire en elles. Concernant les révélations comme celles de sainte Hildegarde (approuvée en partie par Eugène III), de sainte Brigitte (approuvée par Boniface IX) ou encore de sainte Catherine de Sienne (approuvée par Grégoire XI), Benoît XIV a dit : « Un assentiment de foi catholique n’est pas dû à des révélations approuvées de cette manière ; ce n’est même pas possible. Ces révélations requièrent plutôt un assentiment de foi humaine conforme aux règles de la prudence, qui nous les présentent comme probables et crédibles dans un esprit de piété ».

La révélation publique a pris fin avec les derniers écrits des apôtres et depuis lors, l’Église étudie les profondeurs de la Bible. Nos propres âmes seront jugées, non par notre croyance à une révélation privée, mais par la croyance en la révélation publique contenue dans la Bible, authentiquement interprétée par l’Église catholique.

Les révélations privées peuvent nous aider sur le chemin de notre vie et nous conduire à une relation plus intime avec Dieu. Cependant, les catholiques ne sont pas obligés de croire aux révélations privées.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes

Tags:
BibleFoirévélation
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement