Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 25 mai |
Sainte Madeleine-Sophie Barat
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : libération du père Leo Raphael Ozigi

NIGERIA

AP/East News

Un garçon nigérian prie près de l'église catholique Saint Charles.

Agnès Pinard Legry - publié le 12/04/22 - mis à jour le 12/04/22

Enlevé le 27 mars dans l’État du Niger, dans l’ouest du Nigeria, le père Leo Raphael Ozigi a été libéré le 8 avril. Son état de santé demeure fragile.

Soulagement. Curé de la paroisse Sainte-Marie, dans le village de Sarkin Paw, le père Leo Raphael Ozigi a été libéré le 8 avril. Il avait été enlevé le 27 mars dans l’État du Niger, dans l’ouest du Nigeria, avec 44 autres personnes. D’après la presse nigériane, son état de santé ce serait néanmoins considérablement dégradé lors de sa captivité.

Deux autres prêtres enlevés en mars au Nigeria dans l’État de Kaduna, au centre du pays, n’ont quant à eux toujours pas été libérés. Le père Joseph Akete Bako, curé de la paroisse Saint-Jean à Kudenda, a été enlevé dans la nuit du 8 mars lors d’un assaut contre la maison paroissiale au cours duquel une personne a été tuée, et le père Felix Zakari Fidson, du diocèse de Zaria, enlevé le 24 mars.

Depuis cinq ans, des groupes terroristes et d’autres groupes armés ravagent le nord-ouest du Nigeria. Les chiffres officiels indiquent que cette vague de violence a causé environ 3.000 morts au cours des dernières années, mais les personnes présentes sur le terrain affirment que ce chiffre pourrait atteindre 36.000, sans compter les nombreuses personnes déplacées, démunies et profondément traumatisées par ce qu’elles ont vécu. De nombreuses ONG ayant quitté les zones dangereuses, l’Église catholique et ses institutions se retrouvent souvent les seules alternatives fiables pour apporter de l’aide aux populations sur le terrain.

Tags:
nigeriaPrêtre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement