Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 05 octobre |
Sainte Faustine
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

[VIDEO] François brandit un drapeau de Boutcha à l’audience

POPE FRANCIS-UKRAINE-RUSSIA-CONFLICT

Antoine Mekary | ALETEIA

Anna Kurian - publié le 06/04/22 - mis à jour le 06/04/22

En direct télévisé sur le podium de la salle Paul VI, le pape François a tenu entre ses mains un drapeau ukrainien venu de Boutcha, qu’il a embrassé devant la foule de l’audience générale du 6 avril, quelques jours après la découverte macabre de cadavres de civils dans cette ville. Un moment chargé d’émotion, durant lequel le pape a dénoncé ce "massacre" et déploré "une cruauté toujours plus horrible".

Alors que la guerre fait rage depuis plus d’un mois, le monde entier s’est indigné du drame de Boutcha découvert après le retrait des troupes russes de la ville située au nord-est de Kiev. « Les récentes nouvelles sur la guerre en Ukraine, plutôt que d’apporter soulagement et espérance, attestent au contraire de nouvelles atrocités », s’est affligé le pape François ce mercredi 6 avril après sa catéchèse hebdomadaire. 

Le « sang innocent » des femmes et des enfants sans défense de Boutcha « crie jusqu’au ciel », a alors averti le Pape. Ce sang, a-t-il ajouté, « implore que l’on mette fin à cette guerre, que l’on fasse taire les armes, que l’on cesse de semer la mort et la destruction ».

Puis le chef de l’Église catholique s’est recueilli en prière avec la foule avant de révéler : « Hier, on m’a apporté ce drapeau de Boutcha ». Il s’est alors levé de son siège dans un silence saisissant, pour déployer un large tissu bleu et jaune portant des inscriptions. Geste qui a aussitôt suscité les applaudissements nourris de la salle remplie de milliers de personnes. « Ce drapeau vient de la guerre, de cette ville martyrisée, Boutcha », a répété François, qui, repliant délicatement l’étoffe, l’a embrassée.

Ces enfants ont dû fuir et arriver jusqu’à une terre étrangère, c’est l’un des fruits de la guerre.

Autour du drapeau de Boutcha, l’évêque de Rome a aussi fait venir sept enfants ukrainiens d’âges divers, accompagnés de leurs mères. « Ces enfants ont dû fuir et arriver jusqu’à une terre étrangère, c’est l’un des fruits de la guerre », a-t-il dit en les présentant. Le 266e pape leur a fait distribuer de gros œufs en chocolat enrubannés dans une joyeuse pagaille, s’assurant que tous avaient reçu leur cadeau. 

Les enfants, qui étaient amenés à l’audience par la région Sardaigne, tenaient un dessin représentant un ciel bleu, un paysage de verdure couronné d’un arc-en-ciel, et le drapeau italien symboliquement entouré de mains ouvertes et de cœurs rouges. « Ne les oublions pas, a insisté le pape François, et n’oublions pas le peuple ukrainien ».

Tags:
Audience généralePape FrançoisUkraine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement