Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 14 août |
Saint Maximilien Kolbe
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Le mystérieux rayon vert de la cathédrale de Strasbourg a disparu

GREEN LIGJT CHRIST

GERARD CERLES I AFP

Anna Ashkova - publié le 04/04/22

Le rayon vert, qui illuminait le Christ crucifié de la chaire de la cathédrale de Strasbourg à chaque équinoxe de printemps et d’automne pourrait ne plus jamais réapparaitre.

Tous les ans, lors des équinoxes de printemps (le 20 ou 21 mars à 11h38) et d’automne (le 22 ou 23 septembre à 12h24), c’est le même phénomène qui se répète à la cathédrale de Strasbourg. Le soleil projette ses rayons lumineux sur un vitrail vert (il s’agit d’un détail du pied de Juda) et la lumière verte caresse la chaire et se pose juste sur la croix du Christ. Ce spectacle qui attire tous les ans des centaines de touristes et de curieux « a pris fin le mercredi 16 mars 2022 », a annoncé sur son site la cathédrale de Strasbourg. Et de préciser pourquoi : « Le verre brut, laissant entrevoir jusqu’à cette date un rayon de couleur verte, a définitivement été obstrué ». 

La Direction régionale des affaires culturelles (Drac) du Grand Est a confirmé dans un communiqué qu’ »une patine réversible a été apposée sur le verre transparent, en mars 2022, par la conservation régionale des monuments historiques au nom de l’État propriétaire de la cathédrale, en accord avec le clergé affectataire cultuel de l’édifice et la fondation de l’Œuvre Notre-Dame ». Une restauration complète du vitrail est prévue plus tard et devrait être confiée à un maître verrier.

Un rayon apparu il y a 50 ans

Ce vitrail avait été installé en 1876. Mais « la projection du soleil en un rayon de couleur verte était apparue très vraisemblablement à la suite d’une restauration datant de 1972 au cours de laquelle le pied de Juda aurait été remplacé par un verre brut et, de ce fait, très transparent », explique sur son site la cathédrale de Strasbourg, en ajoutant que « ce phénomène n’avait donc rien de mystérieux et aucune interprétation fantaisiste ou ésotérique ne saurait justifier. » Bien qu’il n’y ait rien de miraculeux dans cet évènement, le rayon vert faisait depuis 50 ans partie de la renommée de la cathédrale de Strasbourg.

Tags:
Artsstrasbourg
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement