Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mars |
Sainte Gladys
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

« Une pluie de médailles miraculeuses » sur l’Ukraine

pere-vasyl.png

Bérengère de Portzamparc - publié le 02/04/22

Une Niçoise qui connaît bien l’Ukraine a décidé d’agir à sa manière en envoyant “une pluie de médailles miraculeuses" dans tout le pays. Les premières viennent d’arriver à Lviv.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Marie-Aude Tardivo est traductrice russe, ukrainien et anglais, et vit à Nice. Mais son cœur bat pour l’Ukraine où elle a passé trois ans, notamment  en travaillant à l’Université catholique d’Ukraine. De ses années là-bas, elle en a gardé de nombreuses amitiés, qu’elle a tout de suite contactées quand la Russie a lancé une offensive militaire en Ukraine. « Que puis-je faire pour vous? », demande-t-elle alors à ses amis, se sentant bien impuissante face à l’horreur de la guerre. « Envoyez des icônes françaises de Marie aux soldats », lui répond son cher ami, le père Vasyl Bilash, de l’église greco- catholique d’Ukraine. Mais des icônes, ce n’est pas tellement ce que l’on vénère en France, ce sont plutôt les médailles. Alors Marie-Aude a une idée, elle qui aime tant la Vierge Marie : « Expédier des médailles miraculeuses en Ukraine pour  faire savoir à tous les Ukrainiens que nous prions pour eux et, plus important encore, que Marie est à leurs côtés. »

5.000 médailles miraculeuses

enfants-et-carte.jpg

Avec quelques amis, Marie-Aude achète 1.000 médailles miraculeuses, et de façon inespérée, elle en récupère 4.000 autres grâce à un don. Parallèlement, elle fait imprimer des petites cartes, où l’histoire de la rue du Bac est expliquée en ukrainien avec la phrase traduite “Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous”. Puis cette mère de famille d’une quarantaine d’années, demande à l’école primaire de son fils de l’aide, afin de lier les médailles aux cartes avec un joli fil aux couleurs de l’Ukraine. Et voilà que les élèves du cours Sainte Rita de Nice se mettent à faire les petites mains. Habitée par ce projet qui “me dépasse”, Marie-Aude aimerait que sa petite initiative prenne de l’ampleur “pour qu’une pluie de médailles tombe sur l’Ukraine”. 

les-medailles.png

Près de 600 médailles sont déjà parties et arrivées à destination, comme le témoigne le Père Vasyl Bilash qui vient d’envoyer quelques photos à Marie-Aude avec ce message. 

Glory be to Jesus Christ ! Dear friends, we just got medals prepared and sent by Marie-Aude. So, thank you so much for your prayers, your memory and compassion. Now we feel the support from all over the world, we are one body of Christ, one Church. « And whether one member suffer, all the members suffer with it; or one member be honoured, all the members rejoice with it. » 1 Corinthians 12:26 KJV Fr Vasyl

Gloire à toi Seigneur Jésus! Chers amis, nous venons juste de recevoir les médailles Gloire à Jésus-Christ ! Alors, merci beaucoup pour vos prières, vos pensées et votre compassion. Maintenant nous sentons le soutien du monde entier, nous sommes un seul corps du Christ, une seule Église. « Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; ou si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. » 1 Corinthiens 12:26 KJV Fr Vasyl

eglsie-ukraine.png

Sur les photos envoyées par le père Vasyl Bilash, en plus des médailles, on peut voir la statue de la vierge de Fatima, celle que le prêtre est allé chercher à Varsovie pour l’emmener à Lviv, le 18 mars dernier. Assurément Marie est présente et guide les pas de ses enfants, à travers les frontières.  

Tags:
Guerre en UkraineMédailleVierge Marie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement