Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Ukraine : François exhorte à abolir la guerre « avant qu’elle n’efface l’homme de l’histoire »

Pope Francis Angelus

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 27/03/22

Une nouvelle fois, le pape François a lancé un long appel à mettre fin à "l’invasion de l’Ukraine", lors de l’angélus de ce dimanche 27 mars.

Après la prière mariale place Saint-Pierre, le pontife a qualifié la guerre d’acte « sacrilège », exhortant à la rayer de l’histoire de l’humanité « avant qu’elle n’efface l’homme de l’histoire ».

« Assez ! Que l’on arrête, que se taisent les armes, que l’on négocie sérieusement pour la paix ! », a exhorté le pontife argentin plus d’un mois après le début de « cette guerre cruelle et insensée » qu’il a condamnée comme une « agression ».

Le moment est venu d’abolir la guerre, de l’effacer de l’histoire de l’humanité avant qu’elle n’efface l’homme de l’histoire.

Dénonçant à plusieurs reprises la « bestialité » de la guerre, il a redit qu’elle était « un échec pour tous », un « lieu de mort où les pères et les mères enterrent leurs enfants, où les hommes tuent leurs frères sans même les voir, où les puissants décident et les pauvres meurent ».

Le chef de l’Église catholique a supplié les responsables politiques de s’engager « face au risque d’autodestruction », alors que le président russe Vladimir Poutine a brandi la menace nucléaire. « Le moment est venu d’abolir la guerre, de l’effacer de l’histoire de l’humanité avant qu’elle n’efface l’homme de l’histoire », a insisté le pontife.

Nous serons tous coupables

« La guerre ne détruit pas seulement le présent mais aussi l’avenir d’une société », a affirmé le 266e pape, s’inquiétant qu’un enfant sur deux ait dû fuir le pays. Selon des chiffres du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés, dix millions de personnes ont quitté leurs foyers, dont 3,5 millions dans les pays frontaliers.

Déplorant les « traumatismes dramatiques chez les plus petits et les plus innocents d’entre nous », le pape a incité à transformer « l’indignation d’aujourd’hui en engagement de demain ». Car « si nous sortons de cette histoire comme avant, nous serons d’une certaine façon tous coupables », a-t-il averti.

En concluant, le pape a recommandé à la foule de ne pas se lasser de prier la Reine de la paix, deux jours après avoir consacré l’humanité, en particulier la Russie et l’Ukraine, au Cœur immaculé de Marie, le 25 mars.

Tags:
Angelus
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement