Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 12 août |
Sainte Jeanne-Françoise de Chantal
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : Une nouvelle supérieure pour les sœurs missionnaires de la charité

Article réservé aux membres Aleteia Premium
WEB2-CHARITY-NUNS-INDIA-shutterstock_1736354240.jpg

Shutterstock I Zvonimir Atletic

Missionnaires de la charité.

La rédaction d'Aleteia - publié le 25/03/22 - mis à jour le 25/03/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Vendredi 25 mars 2022

1 – Par la consécration à Marie, François veut construire des ponts
2 – Les inspirations de François pour changer radicalement la gouvernance de l’Église
3 – Le patriarcat de Moscou répond au cardinal Hollerich
4 – L’anniversaire du martyre de saint Oscar Romero
5 – La nouvelle supérieure des Missionnaires de la Charité parle de sa mission

1Par la consécration à Marie, François veut construire des ponts

Le pape François consacre ce 25 mars la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie. Le père Alexandre Awi Mello, secrétaire du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie et expert dans le domaine catholique de la mariologie, a déclaré dans une interview accordée à Crux que la décision du pape François est « un appel à Dieu pour qu’il intervienne pour le bien de tous. » Le père Awi Mello a souligné qu’il « ne s’agit pas d’un acte politique, mais d’un acte religieux », car la consécration est « une prière d’abandon, d’intercession pour le bien des deux peuples et du monde entier  » « C’est certainement un geste destiné à construire des ponts. Les chrétiens orthodoxes sont tout aussi mariaux, voire plus mariaux, que nous, les latins », a-t-il déclaré, insistant sur le fait que Marie « fait, en effet, partie de l’identité chrétienne du peuple russe et du peuple ukrainien. »

Crux, anglais

Le revue des jésuites américain propose une lecture de la Constitution apostolique Praedicate Evangelium en expliquant que ce texte “aborde de front les crises auxquelles l’Église est confrontée, en utilisant le Concile Vatican II comme feuille de route pour reconquérir la crédibilité de l’Église”. Dans le contexte de la crise des vocations, la Constitution assume deux axes prioritaires : l’évangélisation sans prosélytisme mais par attraction, et la prise de responsabilité des laïcs, et notamment des femmes. Leur présence à des fonctions de gouvernement au Vatican s’inscrit en cohérence avec leur prise de responsabilité dans les paroisses et les diocèses. Les clercs en fonction au Vatican seront eux appelés à exercer plus de fonctions pastorales, et non pas à rester confinés dans un travail de bureau. Ces dispositions permettent, selon la revue America, de mettre en œuvre le processus conciliaire issu de Vatican II, que Jean Paul II et Benoît XVI avaient “cherché à ralentir ou à bloquer”. La nouvelle Constitution peut ainsi “rendre l’Église plus attrayante pour ceux qui sont désillusionnés par le manque d’équité entre les sexes dans l’Église », estime la revue jésuite.

America, anglais

3Le patriarcat de Moscou répond au cardinal Hollerich

« Ces jours-ci, les prières et les pensées de millions de chrétiens à travers le monde sont préoccupées par les développements dramatiques sur la terre d’Ukraine », voici comment commence la réponse du patriarcat de Moscou à la lettre envoyée par la Mgr Hollerich – archevêque du Luxembourg et président de la Comece – qui exhortait le patriarche Kirill à faire pression sur les autorités russes afin qu’elles mettent un terme à la guerre contre l’Ukraine. C’est le métropolite Hilarion, chef du département des relations extérieures du patriarcat, qui s’est attelé à cette mission de répondre à la Comece. On peut y lire notamment que « Sa Sainteté le Patriarche Kirill de Moscou et de toutes les Russies fait beaucoup pour restaurer la paix et la confiance, en particulier en terre ukrainienne, en travaillant dur chaque jour pour y parvenir ». Le métropolite estime enfin que la Comece « pourrait jouer un rôle important dans la construction d’un tel dialogue en travaillant avec les représentants de l’Union européenne afin d’empêcher une nouvelle escalade de la situation actuelle ».

Vatican News, français

4Anniversaire du martyre de saint Oscar Romero : une réflexion d’une militante philippine des droits de l’homme

Le 24 mars était la Journée internationale pour le droit à la vérité sur les violations flagrantes des droits de l’homme et pour la dignité des victimes. Cette journée de commémoration a été choisie parce que ce même jour, en 1980, l’archevêque Oscar Romero a été abattu par un tireur embusqué alors qu’il célébrait la messe à San Salvador (El Salvador). Mary Aileen Diez-Bacalso, militante des droits de l’homme et journaliste basée à Manille (Philippines), se souvient du martyr et saint salvadorien et de son combat infatigable pour les droits des « personnes qui souffrent ». Mme Diez-Bacalso a également été encouragée à la fin des années 1990 par le père Jon de Cortina, un activiste proche de Romero, à fonder sa propre organisation pour lutter contre les disparitions involontaires aux Philippines et en Asie. « En réfléchissant à la signification de cette journée, à la situation au Salvador et aux milliers de victimes de violations des droits de l’homme dans mon propre pays, j’estime que les Philippines ont besoin de davantage de voix prophétiques pour mettre fin à la répression, une situation qui semble malheureusement normale pour beaucoup », écrit Mme Diez-Bacalso. Elle conclut son article en priant saint Oscar Romero de l’aider dans « la recherche de la vérité, de la justice, de la réparation et des garanties de non-récidive. » 

UCA News, anglais

5La nouvelle supérieure des Missionnaires de la Charité parle de sa mission

« Avec les conseils et la bénédiction de Dieu, je m’engage à adhérer à l’appel à servir les pauvres et les nécessiteux ». Ce sont les mots de sœur Joseph Michael, nouvellement élue Supérieure générale des Missionnaires de la Charité, la congrégation religieuse fondée par Sainte Mère Teresa de Calcutta, dans une interview accordée à l’agence de presse Fides. Cette femme de 68 ans, ex-secrétaire de Mère Teresa, se dit « prête à affronter les défis qui se présenteront sur son chemin, en remettant toujours sa vie, ses activités et ses choix entre les mains du Seigneur. » L’évêque de Bagdogra (Inde), Mgr Vincent Aind, a également exprimé son soutien en disant qu’il croit que la « vaste expérience de travail missionnaire de Sœur Michael dans différents lieux et pays » lui donnera le « courage et la force » nécessaires pour diriger cette importante congrégation. « J’ai accepté cette nouvelle responsabilité au nom de Dieu. Jésus m’accompagnera dans ma mission », a déclaré sœur Joseph.

Fides, anglais

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Cœur immaculé de MariemartyremissionnairePape FrançoisRussie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement