Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 03 octobre |
Saint Gérard de Brogne
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

L’histoire n’est pas un « tribunal », assure le pape François

POPE-FRANCIS-AUDIENCE-PAUL-VI-HALL-MARCH-23-Antoine-Mekary-ALETEIA

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 23/03/22

L’histoire n’est pas un "tribunal où le passé est condamné et où tout avenir est découragé", a déclaré le pape François lors de l’audience générale le 23 mars 2022.

Le pape François a enjoint lors de l’audience générale du 23 mars les personnes âgées à assurer la transmission de leur « histoire vécue », fustigeant la « nouvelle civilisation » qui « rejette la sagesse ». Après s’être inspiré de la figure de Noé la semaine précédente, il a poursuivi son cycle de catéchèses sur les personnes âgées en évoquant Moïse. François a noté que la Bible rapporte qu’au moment de mourir à l’âge de 120 ans, à la fin du long périple de l’Exode, « ses yeux n’étaient pas éteints ».

La « vitalité » du regard d’une personne âgée est un « don précieux », a souligné le 266e pape. « Elle lui permet de transmettre l’héritage de sa longue expérience de vie et de foi, avec la lucidité nécessaire », a-t-il affirmé. 

Ce « don de la mémoire », fait par une personne âgée qui a accumulé une expérience de foi, est la « véritable tradition », a martelé François. Rien ne le remplace, pas même ce qu’on peut lire dans les livres, les films ou sur internet, a-t-il insisté, déplorant que cette transmission fasse « cruellement défaut aux nouvelles générations ». 

Enseigner la haine de la guerre

Les personnes âgées sont notamment indispensables pour enseigner la « rage, la haine de la guerre » aux générations suivantes, a affirmé le pape François. Il a fustigé la culture actuelle « si politiquement correcte » qui entrave toute transmission « dans la famille, dans la société, dans la communauté chrétienne elle-même » et va parfois jusqu’à proposer « d’abolir l’enseignement de l’histoire » au nom de la connaissance du présent. 

Le pape François a néanmoins mis en garde contre le témoignage qui peut aussi devenir une « idéologie ». Alors, celui-ci « plie l’histoire à ses propres schémas » et est « une propagande qui adapte l’histoire pour promouvoir son propre groupe ».

Transmettre les témoignages de foi

Le pape François s’est ensuite interrogé sur le catéchisme quand il ne transmet que « des informations précises sur les dogmes, la morale de la foi et les sacrements ». Selon le pontife, il manque souvent cette « connaissance de l’Église qui résulte de l’écoute et du témoignage de la véritable histoire de la foi et de la vie de la communauté ecclésiale ». 

L’évêque de Rome a ensuite encouragé les catéchistes à faire écouter aux enfants « la confession lucide des bienfaits de Dieu » de la bouche des personnes âgées.

Tags:
Audience généralePape Françoisvieillesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement