Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 septembre |
Saint Firmin
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Quel est le troisième secret de Fatima ?

FATIMA

Zvonimir Atletic | Shutterstock

Anna Ashkova - publié le 22/03/22

Il y a plus de cent ans, la Vierge Marie est apparue à six reprises à Jacinthe, François et Lucie, trois jeunes pâtres, dans les environs de Fatima, au Portugal. Le 13 juillet 1917, elle leur délivra trois secrets, dont le troisième et dernier se présente comme une vision apocalyptique.

Du 13 mai au 13 octobre 1917, alors que la Première Guerre Mondiale fait rage en Europe, la Vierge Marie apparaît à six reprises aux trois pastoureaux de Fatima, François, Jacinthe et Lucie. Le 13 juillet 1917, lors de sa troisième apparition devant les trois petits bergers, la Vierge Marie leur délivre un message essentiel contenant trois secrets. Les enfants sont priés de ne pas le divulguer dans l’immédiat. François et Jacinthe meurent peu après les apparitions, respectivement en 1919 et 1920. Lucie, devenue religieuse, couche progressivement les trois secrets sur le papier et dévoile les deux premiers en 1941, tandis que le troisième ne sera révélé qu’en 2000. Aujourd’hui, la retranscription de son témoignage figure sur le site du Vatican. Et voici ce qu’il indique au sujet du dernier secret : 

« Nous avons vu sur le côté gauche de Notre-Dame, un peu plus en hauteur, un Ange avec une épée de feu dans la main gauche; elle scintillait et émettait des flammes qui, semblait-il, devaient incendier le monde; mais elles s’éteignaient au contact de la splendeur qui émanait de la main droite de Notre-Dame en direction de lui; l’Ange, indiquant la terre avec sa main droite, dit d’une voix forte: Pénitence! Pénitence! Pénitence! Et nous vîmes dans une lumière immense qui est Dieu: “Quelque chose de semblable à la manière dont se voient les personnes dans un miroir quand elles passent devant” un Évêque vêtu de Blanc, “nous avons eu le pressentiment que c’était le Saint-Père”.

Divers autres Évêques, Prêtres, religieux et religieuses monter sur une montagne escarpée, au sommet de laquelle il y avait une grande Croix en troncs bruts, comme s’ils étaient en chêne-liège avec leur écorce; avant d’y arriver, le Saint-Père traversa une grande ville à moitié en ruine et, à moitié tremblant, d’un pas vacillant, affligé de souffrance et de peine, il priait pour les âmes des cadavres qu’il trouvait sur son chemin; parvenu au sommet de la montagne, prosterné à genoux au pied de la grande Croix, il fut tué par un groupe de soldats qui tirèrent plusieurs coups avec une arme à feu et des flèches; et de la même manière moururent les uns après les autres les Évêques les Prêtres, les religieux et religieuses et divers laïcs, hommes et femmes de classes et de catégories sociales différentes. Sous les deux bras de la Croix, il y avait deux Anges, chacun avec un arrosoir de cristal à la main, dans lequel ils recueillaient le sang des Martyrs et avec lequel ils irriguaient les âmes qui s’approchaient de Dieu. »  

Une vision susceptible de diverses interprétations

Les deux premiers secrets sont révélés en 1941, avec l’autorisation de la Sainte Vierge. Quant au troisième, Sœur Lucie dos Santos le met par écrit et l’enferme dans une enveloppe qui ne peut être ouverte que par le successeur de Pierre. Sans pour autant révéler son contenu, les papes seront marqués par le message de la Vierge à Fatima. En 1950, Pie XII voit le soleil danser – comme la foule à Fatima en octobre 1917

En 1967, Paul VI se rend en pèlerinage dans la cité mariale pour le cinquantenaire des apparitions et appelle à l’unité de l’Église deux ans après la fin du Concile du Vatican II. Jean Paul II, lui, s’y rend trois fois après l’attentat qui le vise le 13 mai 181 : en 1982, 1991 et 2000. C’est d’ailleurs sous son impulsion que le contenu de ce fameux troisième secret est dévoilé au monde entier en 2000. Et c’est au cardinal Josef Ratzinger, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi et futur Benoît XVI, qu’il confie de lever le voile sur ce texte. 

Ce secret fait couler beaucoup d’encre et suscite plusieurs interprétations. Saint Jean Paul II considérait que cette vision annonçait l’attentat dont il fut victime le 13 mai 1981 place Saint-Pierre à Rome. Quant au Benoît XVI, il  y voit fondamentalement un appel à la pénitence et la promesse de la victoire finale du cœur immaculé de Marie.

Tags:
FatimasecretVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement