Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 août |
Assomption de la Vierge Marie
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Carême 2022 : En dépression, Ermeline s’efforce à mieux se nourrir

UNE-Serie-Careme-2022-12.jpg

Karpenkov Denis I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 21/03/22

Tout au long du Carême, Aleteia va à la rencontre de chrétiens qui ont choisi de donner une plus grande place au Seigneur dans leur quotidien. De beaux témoignages de foi, et des idées à la pelle pour préparer son cœur à la Résurrection du Christ.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l’effort de Carême d’Ermeline consiste à… manger. Agée de 25 ans, célibataire, Ermeline traverse une période de dépression. Elle est en contrat d’apprentissage dans une entreprise, et cela ne se passe pas bien. Elle ne voit pas l’intérêt de se nourrir, n’a pas la force de cuisiner et perd progressivement l’appétit. « Mais on ne peut pas se passer de s’alimenter, sinon on ne fonctionne pas correctement », réalise-t-elle. Parallèlement à un suivi médical, elle choisit, comme effort de carême, de cuisiner et de se nourrir correctement. « C’est un effort que j’étais incapable de faire juste pour moi, mais le fait de l’offrir au Seigneur est une bonne motivation. Je le fais pour le Seigneur, et aussi pour mes proches, afin de redevenir une personne sur laquelle les autres peuvent s’appuyer, car j’étais en train de me retirer du monde ».

Un effort qui lui demande de sortir de sa torpeur, aller faire les courses, suivre une recette… Une manière, en quelque sorte, de retrouver sa dignité, de prendre soin de ce corps que Dieu lui a donné. « Un Carême difficile », confie la jeune femme, « à la recherche de la joie du Ressuscité », qui passe, entre autres, « par le goût des aliments ».

Tags:
AlimentationCarêmedepression
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement