Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 08 août |
Saint Dominique de Guzman
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

François exprime sa proximité avec l’Ukraine, « pays martyrisé »

000_324K9KB.jpg

ARIS MESSINIS / AFP

Des militaires ukrainiens marchent vers le dernier pont sur la route qui relie Stoyanka à Kiev, le 6 mars 2022.

La rédaction d'Aleteia - publié le 06/03/22 - mis à jour le 07/03/22

Sans nommer la Russie, qui poursuit une vaste offensive en Ukraine, le pape François s’est longuement exprimé sur cette guerre après la prière de l’Angélus, le 6 mars 2022.

Après la prière de l’Angelus ce dimanche 6 mars, le pape François a exprimé sa proximité avec l’Ukraine, « pays martyrisé », où « coulent des fleuves de sang et de larmes », invitant à une nouvelle fois à reprendre la voie de la négociation. Il a aussi exprimé un hommage appuyé pour les journalistes en mission sur ce terrain extrêmement dangereux. « Il ne s’agit pas seulement d’une opération militaire mais d’une guerre qui sème la mort, la destruction et la misère », s’est insurgé le pape François, dans une allusion au langage utilisé par le Kremlin, mais sans nommer Vladimir Poutine.

Le pape a exhorté à prendre la voie des négociations, alors qu’un troisième round de dialogue est prévu entre délégations russe et ukrainienne dans une localité biélorusse proche de la frontière avec la Pologne. Ces échanges n’ont pour le moment pas eu de résultats tangibles, l’accord sur l’évacuation des civils de la ville assiégée de Marioupol, au sud du pays, ayant rapidement été violé.

Le pape a tout de même renouvelé son appel pour l’établissement de couloirs humanitaires et pour que soit « garanti et facilité l’accès des aides aux zones assiégées, pour offrir le secours vital à nos frères et sœurs opprimés par les bombes et par la peur ». « Les victimes sont toujours plus nombreuses, tout comme les personnes en fuite, spécialement ls mamans et les enfants. Dans ce pays martyrisé grandit dramatiquement d’heure en heure la nécessité d’assistance humanitaire » , a expliqué le pape François. « Je remercie tous ceux qui sont en train d’accueillir les réfugiés. Surtout, j’implore que cessent les attaques armées, que prévale la négociation et que prévale aussi le bon sens. Et que l’on revienne à respecter le droit international ! », a-t-il exhorté.

Deux cardinaux en Ukraine

Il a précisé que « le Saint-Siège est disposé à tout faire pour se mettre au service de cette paix », en expliquant que le cardinal Konrad Krajewski, aumonier apostolique, et le cardinal Michael Czerny, préfet par intérim du Dicastère pour le service du développement humain intégral, se sont rendus en Ukraine ces derniers jours pour prêter assistance à la population. « Cette présence des deux cardinaux est la présence non seulement du pape, mais de tout le peuple chrétien qui veut se rapprocher et dire : “La guerre est une folie ! Arrêtez-vous, s’il vous plaît ! Regardez cette cruauté !” », a expliqué l’évêque de Rome.

Le pape a également exprimé un remerciement appuyé aux journalistes qui suivent le conflit. « Merci, frères et sœurs, pour votre service qui permet d’être proches du drame de cette population et nous permet d’évaluer la cruauté d’une guerre », a lancé le souverain pontife. Il a enfin invité à prier la Vierge Marie, Reine de l’Ukraine, remarquant la présence de nombreux drapeaux ukrainiens parmi les fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre.

L’offensive russe en Ukraine, lancée à l’aube du 24 février, implique plusieurs centaines de milliers de combattants, et elle a fait de très nombreuses victimes civiles et militaires. La résistance ukrainienne semble avoir pris de court l’armée russe, qui tablait sur une opération éclair pour renverser les autorités. Cette guerre provoque également un vaste exode de la population. Un million et demi de réfugiés ukrainiens ont d’ores et déjà été comptabilisés et sont accueillis essentiellement dans les pays voisins. La Pologne, la Roumanie ou encore la Moldavie ont déployé d’importants efforts pour leur venir en aide.

Tags:
angelusguerrePape FrançoisUkraine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement