Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 08 août |
Saint Dominique de Guzman
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La paix en Ukraine, la prière qui monte de France

WEB2-WOMAN-CHURCH-GODONG-FR146187A.jpg

Pascal Deloche / Godong

Agnès Pinard Legry - publié le 28/02/22 - mis à jour le 28/02/22

À la suite du pape François appelant à une journée de prière et de jeûne pour la paix en Ukraine le 2 mars, de nombreuses initiatives ont fleuri partout en France ces derniers jours pour marquer la solidarité des catholiques avec les Ukrainiens.

Les prières et gestes de solidarité fleurissent un peu partout en France depuis le début de l’offensive russe en Ukraine le 24 février. Dans le sillage du message de François et son appel à jeûner et prier pour la paix en Ukraine le 2 mars, jour de l’entrée en carême, nombre de diocèses, paroisses et fidèles ont tenu à marquer leur proximité avec le peuple ukrainien.  

Il y a d’abord eu toutes ces messes que des prêtres et des évêques ont décidé de célébrer dans les paroisses gréco-catholique ukrainiennes de leurs diocèses. Évêque auxiliaire du diocèse de Versailles, Mgr Bruno Valentin s’est rendu ce dimanche dans la paroisse gréco-catholique ukrainienne de Saint-Germain-en-Laye afin de « rejoindre la communauté pour prier pour la paix et manifester une solidarité en acte avec l’Ukraine. » Ce dimanche également Mgr Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon, a concélébré la messe aux côtés du père Andriy Mokbas, curé des membres de la communauté catholique ukrainienne à Villeurbanne dans l’église Saint-Athanase à Cusset.

Des offices célébrés avec les communautés gréco-catholiques ukrainiennes mais aussi des messes célébrées pour l’Ukraine et pour la paix ont eu lieu ce week-end. C’était par exemple le cas à Blois et au Mans. Ce mardi 1er mars, veille de l’entrée en carême, les Marseillais sont quant à eux invités à monter à Notre-Dame-de-la-Garde dès 19h pour participer à une veillée de prière pour la paix en Ukraine.

Le drapeau ukrainien

Lors de la prière universelle ou dans le secret de son cœur, l’Ukraine était bien présente dans les églises de France. Elle s’est aussi incarnée par la musique comme dans le couvent des dominicains de Strasbourg où l’hymne national ukrainien a été joué lors de l’offertoire.

Le drapeau ukrainien, symbole du pays, a été lui aussi l’objet de multiples attentions ce week-end. Plusieurs paroisses l’ont hissé à l’intérieur ou sur le fronton de leur église afin de marquer leur soutien. Dans l’église Saint-François d’Hérouville-Saint-Clair, au nord-est de Caen, le drapeau ukrainien a été projeté au début de la messe « pour l’Ukraine et pour la paix » célébrée ce dimanche. Une collecte solidaire pour venir concrètement en aide aux Ukrainiens a également été lancée. À Bruxelles, en Belgique, Mgr Kockerols, l’évêque auxiliaire, a fait pavoiser le drapeau ukrainien sur la cathédrale.

Tags:
paixPrièreRussieUkraine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement