Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 25 mai |
Sainte Madeleine-Sophie Barat
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Il y a 100 ans, la France était à nouveau consacrée à Marie

web-notre-dame-de-france-puy-en-velay-c2a9luc-olivierciric-ai.jpg

Luc OLIVIER/CIRIC

Mathilde de Robien - publié le 28/02/22

Le 2 mars prochain marque le centenaire de la proclamation, par le pape Pie XI, de la Vierge comme patronne principale de la France, et de sainte Jeanne d’Arc comme patronne secondaire.

Le 2 mars 1922, le pape Pie XI proclame officiellement Notre-Dame de l’Assomption patronne principale de la France, et sainte Jeanne d’Arc patronne secondaire. Une décision amorcée par son prédécesseur le pape Benoît XV, mais dont la mort empêcha l’aboutissement. “Selon un ancien adage”, rappelle Pie XI dans sa Lettre Galliam Ecclesiae filiam, le royaume de France a été appelé le “royaume de Marie”. En témoignent les nombreux sanctuaires et églises dédiés à la Vierge. En 1922, le pape ne compte pas moins de 34 cathédrales qui “jouissent du titre de la Vierge Mère de Dieu ; parmi lesquelles on aime à rappeler comme les plus célèbres celles qui s’élèvent à Reims, à Paris, à Amiens, à Chartres, à Coutances et à Rouen”. Des “monuments sacrés” qui “attestent d’éclatante manière l’antique dévotion du peuple à l’égard de la Vierge”.

Une profonde dévotion relayée par la longue lignée des rois de France. Pie XI en donne les grandes lignes : “Le roi saint Louis récite dévotement chaque jour l’office de la Vierge. Louis XI, pour l’accomplissement d’un vœu, édifie à Cléry un temple à Notre-Dame. Enfin Louis XIII consacre le royaume de France à Marie et ordonne que chaque année, en la fête de l’Assomption de la Vierge, on célèbre dans tous les diocèses de France de solennelles fonctions”. En effet, le vœu de Louis XIII, en faveur d’un héritier pour la couronne, fut exaucé après de nombreuses prières à Notre-Dame de Cotignac en Provence, Notre-Dame de Paris et Notre-Dame des Victoires. Avant même la naissance du futur Louis XIV, Louis XIII publie le 10 février 1638 l’Édit officiel qui consacre solennellement “sa personne, son État, sa couronne et ses sujets” à la Vierge Marie.

C’est pour poursuivre cette longue tradition de dévotion mariale que Pie XI déclare et confirme la Vierge Marie Mère de Dieu, sous le titre de son Assomption dans le ciel, comme principale patronne de toute la France. A la demande des évêques, du clergé et des fidèles de France, il adjoint à Marie sainte Jeanne d’Arc comme patronne secondaire.

Le lien entre Marie et Jeanne

Pie XI ratifie ce choix en faisant un lien entre la Vierge et Jeanne d’Arc. Pour lui, c’est en effet “sous les auspices de la Vierge” que Jeanne d’Arc “reçut et remplit mission de sauver la France”. Non seulement elle s’était placée “sous le patronage de Notre-Dame de Bermont, puis sous celui de la Vierge d’Orléans, enfin de la Vierge de Reims”, mais une fois sur le bûcher, “elle s’envola au ciel” en murmurant les noms de Jésus et Marie.

Tags:
FranceVierge Marie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement