Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 03 octobre |
Saint Gérard de Brogne
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Consécration de la France à la Vierge : un centenaire, ça se fête !

FR492304A.jpg

Pascal Deloche / Godong

Ermitage à Saint-Germain-sur-Talloire (Haute-Savoie).

Mathilde de Robien - publié le 28/02/22

Le 2 mars 1922, le pape Pie XI proclamait officiellement Notre-Dame de l’Assomption patronne principale de la France, et sainte Jeanne d’Arc patronne secondaire. Cette année est donc l’occasion de renouveler, par des actions personnelles, sa dévotion envers la Vierge Marie et Jeanne d’Arc.

Selon un ancien adage remontant au temps des Francs, le royaume de France était appelé « le royaume de Marie ». Une appellation que le pape Pie XI n’a pas manqué de rappeler en tête de sa lettre Galliam Ecclesiae filiam, le 2 mars 1922, déclarant la Vierge comme patronne principale de France et Jeanne d’Arc comme patronne secondaire, parachevant un souhait de son prédécesseur le pape Benoit XV. De cette manière, il confirmait et perpétuait la longue tradition des rois de France de placer le pays sous le manteau maternel et protecteur de la Vierge Marie.

Une dévotion mariale qu’il serait dommage d’ignorer, notamment en ces temps troublés par la guerre sur le sol européen. Puissent les chrétiens voir dans le centenaire de la consécration de Pie XI l’occasion de renouveler leur attachement à la Vierge Marie et à Jeanne d’Arc.

1Prier Marie qui défait les nœuds

Par la prière, les chrétiens sont invités à placer leur confiance en celle qui peut tout, même lorsque la situation paraît inextricable. La dévotion à Marie qui défait les nœuds, illustrée par un tableau conservé à Augsbourg, en Allemagne, remonte au début du XVIIIe siècle. Cantonnée au sud de l’Allemagne pendant plus de deux siècles, elle s’est étendue à l’Amérique latine dès 1980 grâce à Jorge Maria Bergoglio, le futur pape François, qui fut bouleversé par la douceur et la compassion émanant de la peinture. La neuvaine à Marie qui défait les nœuds est aujourd’hui priée à travers le monde entier.

2Participer à une initiative en l’honneur de la Vierge

M-de-Marie-3.jpg

Et il n’en manque pas en 2022 ! Dans le même élan que le grand pèlerinage du M de Marie qui s’est déroulé en 2020 à travers 25 diocèses de France, un pèlerinage similaire, « la Troménie de Marie », doit se dérouler en Bretagne cet été. Le départ est prévu le 18 juin prochain à Nantes, pour longer 1.100 kilomètres de terres bretonnes durant 72 jours. « Plus qu’un pèlerinage, la Troménie, c’est Marie qui vient visiter sa mère, sainte Anne, et les Bretons », confient les organisateurs, Tanguy et Claire de Penfentenyo à Aleteia. « J’ai participé au M de Marie durant une semaine et j’ai eu la conviction profonde que ce grand pèlerinage marial devait se poursuivre en Bretagne, chez la mère de la Vierge », ajoute Claire.

Mais ce n’est pas la seule initiative en l’honneur de la Vierge. Le mouvement « 100 étoiles pour Marie » annonce l’installation d’oratoires avec une statue de Notre-Dame de France sur le chemin du M de Marie. Pourquoi ne pas également décider de faire un pèlerinage près de chez vous pour le 15 août, fête de l’Assomption de la Vierge ? Le 22 août, les chrétiens seront invités à un acte de consécration au cœurs unis de Jésus et de Marie à Paray le Monial. Enfin, le 8 décembre, en la fête de l’Immaculée Conception, le réseau « Merci Marie » proposera à tous les fidèles de France de se joindre à la tradition lyonnaise de remercier la Vierge avec des lumignons aux fenêtres.

3S’unir au chapelet « la France prie »

la-france-prie.jpg
Le chapelet à Grez-Neville, le mercredi 19 janvier 2022.

Vaste mouvement de prière parti d’Autriche, « la France prie » réunit tous les mercredis à 18 heures des milliers de catholiques invités à réciter un chapelet sur la place publique, devant une chapelle, une croix, un calvaire… Lancé en France début janvier lors de la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19, l’objectif est de « confier notre pays qui subit actuellement une crise sociétale des plus graves de son histoire à la Très Sainte Vierge Marie ». Pour Louis-Pierre Laroche, commerçant en vin expatrié en Autriche à l’initiative du mouvement, prier la Vierge était une évidence : « Il n’y a que Marie qui peut nous aider. Il faut lui confier nos soucis », confiait-il récemment à Aleteia. Éloi Verly, 23 ans, organisateur du chapelet à Angers, a tout de suite été interpellé par cet élan de prière, le meilleur moyen, selon lui, de « guérir des maux qui nous touchent et nous accablent ». 

4Poser des actes de pénitence

jeûne

La Vierge, lors de ses apparitions, notamment à Lourdes et Fatima, a demandé à plusieurs reprises de prier Dieu pour la conversion des pécheurs. Pour répondre à cet appel, pourquoi ne pas prendre la décision de jeûner, une fois par semaine, en vue de la conversion des pécheurs ? La conversion passe aussi par le sacrement de réconciliation. Les 100 ans de la consécration de la France peuvent être l’occasion de prendre la décision de se confesser plus régulièrement.

5Et en l’honneur de Jeanne d’Arc ?

WEB2-STATUE-JEANNE DARC-FR503667A-GODONG
Jeanne d’Arc, cathédrale de Nevers.

N’oublions pas que sainte Jeanne d’Arc a été élevée au rang de patronne secondaire de la France. Tournons-nous vers elle, qui a combattu avec force et courage, pour nous accompagner encore aujourd’hui. Rédigée spécialement pour les jeunes, une prière à Jeanne d’Arc a été rédigée par le diocèse d’Orléans à l’occasion du centenaire de sa canonisation en 2020. Enfin, comme chaque année, les fêtes johanniques auront lieu à Orléans du 29 avril au 8 mai prochains. 

Tags:
Jeanne d'ArcVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement