Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 12 août |
Sainte Jeanne-Françoise de Chantal
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Ce qu’il faut savoir sur la Journée de prière pour la paix en Ukraine du 2 mars

shutterstock_1723860829.jpg

Di etonastenka|Shutterstock

Camille Dalmas - Cyprien Viet - publié le 27/02/22

Mercredi 23 février, alors que l'offensive russe en Ukraine n’avait pas encore été lancée, le pape François avait appelé les croyants comme les non-croyants à participer à une « Journée de jeûne pour la paix » en Ukraine, le 2 mars. Ce dimanche, lors de l’Angélus, il a déclaré qu’il s’agirait d’« une journée pour être plus proche de tous ces personnes qui souffrent ».

« Que la Reine de la paix préserve le monde de la folie de la guerre », avait prié le pape François devant la foule présente à l’audience générale mercredi, alors que l’entrée des troupes russes dans le Donbass, quelques heures plus tard, marquait une nouvelle étape vers une guerre frontale entre la Russie et l’Ukraine. « À l’absurdité diabolique de la violence, on répond par les armes de Dieu, par la prière et le jeûne », a déclaré le Pape ce 23 février, en demandant particulièrement aux croyants de s’y engager « intensément » mercredi prochain.

Aucune liturgie spécifiquement dédiée n’est prévue pour le moment dans le calendrier du Pape, mais cette démarche s’intégrera dans le rite du Mercredi des Cendres. Après une célébration confinée dans la basilique Saint-Pierre l’an dernier en raison de la pandémie, le Pape ne renouera pas avec la traditionnelle procession sur l’Aventin à Rome en raison de douleurs aiguës au genou.

Lors de l’Angélus de ce dimanche, le pape François a tenu à souligner l’importance de la journée de jeûne et de prière qui se tiendra cette année avec pour horizon la paix en Ukraine, mais aussi dans le reste du monde. Ce sera « une journée pour être plus proche de toutes ces personnes qui souffrent », a-t-il expliqué. 

François a rappelé les autres conflits qui touchent le monde actuellement, évoquant le Yémen, la Syrie et l’Éthiopie. « Qui fait la guerre oublie l’humanité, ne se préoccupe pas de la vie concrète des personnes mais place devant tout le reste des intérêts de pouvoir », a-t-il encore dénoncé. Et martelé : « Dieu est avec les artisans de paix, pas avec ceux qui usent de la violence ».

Le jeûne et la prière, les “armes” pour refuser la violence

Une telle démarche avait déjà été proposée à plusieurs reprises par le pape François. L’un des événements les plus mémorables du début de son pontificat fut la Journée de jeûne et de prière pour la Syrie, le 7 septembre 2013, qui rencontra alors un immense écho international. Alors que la France, le Royaume-Uni et les États-Unis s’apprêtaient à bombarder la Syrie pour sanctionner le régime de Bachar al-Assad, les trois puissances occidentales y renoncèrent au dernier moment. L’annulation de cette campagne militaire fut liée à plusieurs paramètres complexes, notamment le refus du Parlement britannique de voter cette entrée en guerre 10 ans après le fiasco irakien, mais le plaidoyer du pape avait largement contribué à la désescalade.

Saint Jean Paul II a également appelé au jeûne et à la prière à plusieurs reprises, notamment en 1993 et 1994, dans le contexte des conflits en ex-Yougoslavie.

Cette nouvelle initiative du pape François fait suite à une première journée de prière pour l’Ukraine organisée le 26 janvier dernier, et qui avait été fortement appréciée par les chrétiens du pays, catholiques comme orthodoxes.

Tags:
guerreJeûnePape FrançoisPrièreUkraine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement