Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 14 août |
Saint Maximilien Kolbe
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le pape François s’est rendu à l’ambassade de Russie près le Saint-Siège

POPE AUDIENCE

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 25/02/22 - mis à jour le 25/02/22

Le pape François s’est rendu dans la matinée du 25 février 2022 à l’ambassade de Russie près le Saint-Siège, a confirmé à I.Media le Bureau de presse du Saint-Siège. Il a voulu "manifester sa préoccupation pour la guerre".

Un peu plus de 24 heures après le début de l’offensive russe en Ukraine, le pape François s’est déplacé à quelques centaines de mètres du Vatican, via della Conciliazione – la grande avenue qui mène à la place Saint-Pierre -, pour s’entretenir avec l’ambassadeur russe près le Saint-Siège Alexander Avdeev.

L’entretien avec le diplomate, ancien vice-ministre des Affaires étrangères russe, aurait duré un peu plus d’une demi-heure. On ignore à ce stade si le pape François a prévu de se rendre également à l’ambassade d’Ukraine près le Saint-Siège.

Un geste non-protocolaire

La veille de ce déplacement insolite, le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin a déclaré qu’il était « encore temps de négocier » malgré les « opérations militaires russes sur le territoire ukrainien ».

Le geste non-protocolaire du pape François témoigne de l’acharnement du pontife argentin à restaurer la paix à l’Est de l’Europe. Habituellement, ce sont les ambassadeurs accrédités près le Saint-Siège qui se rendent au Palais apostolique du Vatican.

Ce déplacement est d’autant plus symbolique que le Bureau de presse du Saint-Siège a annoncé le même jour que le pape François ne pourrait se rendre à Florence dimanche prochain en raison de ses douleurs au genou.

Comme il est triste que des peuples fiers d’être chrétiens voient les autres comme des ennemis et pensent à se faire la guerre.

Depuis le début de l’année, le chef de l’Église catholique a multiplié les appels pour une solution pacifique aux tensions dans cette région du monde. « Comme il est triste que des peuples fiers d’être chrétiens voient les autres comme des ennemis et pensent à se faire la guerre », déplorait-il lors du dernier Angélus dominical.

À l’occasion de la dernière audience générale, mercredi 23 février, la veille de l’offensive russe, le pape François a exprimé sa « grande douleur » pour la « détérioration de la situation en Ukraine ». Il a décrété une Journée de jeûne pour la paix le 2 mars, jour du Mercredi des cendres, afin de répondre à « l’absurdité diabolique de la violence ».

Tags:
diplomatiePape FrançoisRussieUkraine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement