Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 août |
Assomption de la Vierge Marie
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Ces saints ukrainiens à invoquer pour demander la paix

FR152819A.jpg

Fred de Noyelle / Godong

Saint Vladimir, Vitrail de l'église américaine à Paris.

Mathilde de Robien - publié le 24/02/22

La Russie a lancé une vaste « opération militaire » contre l'Ukraine dans la nuit de mercredi à jeudi 24 février, faisant de l’Ukraine le théâtre d’une guerre au cœur de l’Europe. Invoquons ces saints ukrainiens, sans doute sensibles à la cause de leurs compatriotes et qui peuvent se révéler de puissants intercesseurs en cette période troublée.

L’Ukraine est une terre chrétienne, constituée à 70% d’orthodoxes, 15% de catholiques et 5% de protestants, malgré les persécutions religieuses orchestrées en Union Soviétique de 1928 à 1991. Le territoire de l’Ukraine actuelle a donné naissance à de nombreux saints et martyrs, dont l’invocation aujourd’hui peut se révéler d’un grand secours. En effet, nul doute qu’ils se montrent sensibles au sort des Ukrainiens. Catholiques ou orthodoxes, ils sont reconnus comme saints ou bienheureux par l’Eglise catholique.

1Saint Vladimir de Kiev

Prince de Kiev au XIe siècle, Vladimir fut un meurtrier avant de devenir un saint. Désireux de porter la couronne, il assassina son propre frère pour monter sur le trône. Les Bulgares, Khazars, Allemands et Byzantins, représentant des quatre religions en présence – l’islam, le judaïsme, le christianisme latin et le christianisme byzantin – sollicitèrent son alliance. La tradition raconte que le prince envoya des ambassadeurs recueillir de plus amples renseignements sur ces religions. Il lui fut rapporté que l’islam des Bulgares respirait la tristesse, les offices latins des Allemands étaient dépourvus de beauté. En revanche, à Constantinople, la splendeur de la liturgie, l’encens projeté vers le ciel, l’or des icônes et les hymnes transportèrent d’enthousiasme les envoyés du prince. Vladimir se fit donc baptiser, dans le Dniepr, en 988 et reçut pour épouse une princesse byzantine. Il évangélisa son peuple, détruisit les temples païens et construisit des églises. Vladimir mourut en 1015 et fut canonisé au milieu du XIIIe siècle. Il est fêté comme saint par l’Église catholique et l’Église orthodoxe.

2Sainte Olga

St_Olga_by_Nesterov_in_1892.jpg
Sainte Olga

Princesse de Kiev, elle est la grand-mère de saint Vladimir, morte en 969. Après l’assassinat de son époux, elle exerça la régence. Elle demanda le baptême à Constantinople en 945 et prit le nom d’Hélène. Elle est la première princesse chrétienne qu’ait connue la Russie.

3Saint Antoine de Kiev

Appelé aussi saint Antoine des Grottes, saint Antoine était un ermite du XIe siècle. Après un passage au Mont Athos, il s’installa dans les grottes de Berestovo. Après bien des péripéties, il fonda le monastère la Laure des grottes de Kiev (Perchersky) et encouragea son disciple saint Théodose à suivre la Règle du Studion de saint Ephrem à Constantinople. Il obtint du prince Iziaslav toute la colline dominant les grottes, faisant de lui le patriarche de tous les moines de Russie. Saint Théodose, mais aussi saint Ephrem de Kiev, autres saints ukrainiens orthodoxes, furent ses compagnons. Ils sont reconnus comme tels par l’Eglise catholique et l’Eglise orthodoxe.

4Saint Josaphat Kuntsevych

St_Josaphat_Saint_of_Ruthenia.jpg
Saint Josaphat Kuntsevych

Evêque basilien, mort martyr à Vitebak en 1623. Adolescent, il fut témoin du rattachement d’une partie de l’Eglise d’Ukraine à Rome (Union de Brest, 1596) pour constituer l’Eglise gréco-catholique. A vingt ans, il entra au monastère de la Sainte Trinité à Vilnius, alors dans le royaume polono-lituanien, dans un monastère de l’ordre basilien et prit le nom de Josaphat. A trente ans, il en devint l’un des supérieurs. Tiraillé par cette séparation entre catholiques romains et orthodoxes, il se dévoua à la cause de l’unité. Nommé évêque de Polock en 1617, il se trouva dans une région où les antagonismes étaient exacerbés. C’est au cours d’une émeute provoquée par des intégristes orthodoxes qu’il fut lynché et jeté dans le fleuve, martyr pour son attachement à l’Eglise romaine. Il fut canonisé le 29 juin 1867. Ses reliques se trouvent sous l’autel saint Basile dans la basilique Saint Pierre du Vatican.

5Les 25 martyrs d’Ukraine

carneckyj.jpg
Mykola Čarneckyj (1884-1959)

Ils sont 25 bienheureux martyrs ukrainiens, victimes de la persécution religieuse menée par la République socialiste soviétique d’Ukraine à l’encontre de l’Église grecque catholique, morts entre 1935 et 1973. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1946, Joseph Staline rattache l’Église grecque-catholique ruthène à l’Église orthodoxe de Russie, qui elle-même était sous le contrôle du Parti communiste. Parmi ces martyrs, nombreux sont morts pour rester fidèles à la tradition catholique et au pape. Toutes les communautés catholiques qui ne se sont pas ralliées au patriarcat orthodoxe sont mises hors la loi. La cause en béatification et canonisation des 25 martyrs est introduite et menée par le diocèse grec-catholique de Lviv. Ils sont béatifiés par saint Jean Paul II le 27 juin 2001 lors de son voyage en Ukraine.

Tags:
SaintUkraine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement