Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 25 mai |
Sainte Madeleine-Sophie Barat
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le Pape rend hommage au père Richard, assassiné juste après avoir célébré la messe

RICHARD MASIVI

fot. Adorno Fathers

Père Richard.

Camille Dalmas - publié le 16/02/22

Le pape François a rendu hommage à un « jeune frère » congolais tué le 2 février dernier en République démocratique du Congo (RDC). Ce prêtre a été assassiné par des membres d’un groupe islamiste lié à Daech alors qu’il retournait à sa paroisse après avoir célébré une messe.

Une “violence injustifiable et déplorable”, ce sont les mots employés par le pape François ce mercredi 16 février à l’issue de l’audience générale pour qualifier le meurtre du père Richard Masivi Kasereka le 2 février dernier au Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC). Il a tenu à rendre hommage à ce “jeune frère” congolais membre de l’Ordre des Clercs réguliers mineurs tué par des membres d’un groupe islamiste originaire de l’Ouganda lié à Daech alors qu’il retournait à sa paroisse après avoir célébré une messe.

Être les hérauts et les témoins de la bonté de la fraternité, malgré les difficultés, en imitant l’exemple de Jésus, le Bon Pasteur.

Le père Richard Masivi Kasereka, prêtre de 36 ans, exerçait son ministère pastoral dans la zone nord-est de Lubero quand il a été attaquée par la bande armée. Il venait de célébrer une messe à l’occasion de la Journée mondiale de la vie consacrée et rentrait dans sa paroisse en voiture. Il avait été ordonné trois ans plus tôt. “Le curé était seul dans sa voiture, il revenait d’une fête de consécration à Kanyabayonga où il était avec d’autres prêtres et se dirigeait à Kaseghe”, a détaillé le responsable du village où il a été tué à la presse locale. “On a retrouvé son corps allongé dans sa voiture à côté de son téléphone qui n’a pas été emporté par ses meurtrier.”

François a appelé ses proches et toute la communauté chrétienne de RDC à ne pas se décourager et “à être les hérauts et les témoins de la bonté de la fraternité, malgré les difficultés, en imitant l’exemple de Jésus, le Bon Pasteur”.

Des attaques violentes et régulières

La veille de l’assassinat du père Richard, le 1er février, un site de déplacés au nord-est de la RDC a été attaqué par des miliciens causant la mort d’une soixantaine de personnes. Le Nord-Kivu et l’Ituri, provinces de l’Est de la RDC, sont majoritairement peuplées de chrétiens et sont régulièrement le théâtre de violentes attaques perpétrées par les islamistes. Dans un message de fraternité adressé à Félix Tshisekedi, président de la RDC, le Pape avait partagé sa douleur : “Puisse le Seigneur Lui-même donner du courage et de la force aux familles éprouvées ainsi qu’à toutes les personnes qui contribuent à secourir les victimes”.

Tags:
AssassinatPape FrançoisRDC
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement