Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 01 juin |
Saint Justin
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Jésus a-t-il célébré la première messe en araméen ?

La Cène, par Pierre-Paul Rubens, 1632, huile sur toile, Pinacothèque de Brera à Milan © Wikimedia

Domaine public

La Cène, par Pierre-Paul Rubens, 1632, huile sur toile, Pinacothèque de Brera à Milan.

Philip Kosloski - publié le 07/02/22

Il est probable que Jésus ait célébré la Cène dans sa langue natale, l'araméen.

Pour les catholiques, la Cène constitue l’instauration de l’Eucharistie qui inaugure la célébration liturgique de la messe. Si de nos jours la messe est dite dans toutes les langues à travers le monde, il est très probable que Jésus ait prononcé les paroles d’institution dans sa langue natale, l’araméen. 

En effet, au Iersiècle en Palestine, trois langues dominaient : l’araméen, le grec et l’hébreu. Chacune avait sa fonction et était parlée par des groupes spécifiques. Aujourd’hui, les spécialistes s’accordent à dire que l’araméen était la langue principale de Jésus car à l’époque de Jésus, l’hébreu était préservé par les autorités religieuses mais ce n’était pas une langue commune maîtrisée par tous. Jésus a montré qu’il connaissait l’hébreu lorsqu’il fit la lecture à la synagogue (Lc 4, 16-30), mais ce n’était sûrement pas le cas de nombre de tous ses disciples. 

L’araméen dans le rite maronite

Au cœur des nombreuses traditions liturgiques présentes aujourd’hui dans l’Église, il est à noter que l’araméen est toujours utilisé pour les paroles d’institution dans le rite maronite. La liturgie maronite s’est développée à Antioche en araméen juste après l’époque des apôtres. La langue utilisée dans le rite est le syro-araméen, employée à certains moments précis comme le Trisagion, les deux approches de l’autel et la consécration du pain et du vin.

Entendre ces paroles dans la langue parlée par Jésus est une façon unique de vivre la liturgie. Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à assister à un office dans le rite maronite pour en faire l’expérience. 

Tags:
arameenMesse
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour




Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement