Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 08 août |
Saint Dominique de Guzman
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : L’Église sous la pression du « Grand Timonier » à Hong Kong

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Chinese President Xi

GREG BAKER / AFP

Portrait de Xi Jinping.

La rédaction d'Aleteia - publié le 28/01/22 - mis à jour le 28/01/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Vendredi 28 janvier 2022

1 – À Hong Kong, l’Église à la merci du nouveau “Grand Timonier”
2 – La paroisse romaine qui a sauvé 15 enfants juifs pendant la guerre
3 – Les évêques brésiliens accusent Jair Bolsonaro d’empêcher les campagnes de vaccination infantile
4 – L’archidiocèse de Madrid est venu en aide à 72 victimes d’abus en 2021
5 – Les Pays-Bas n’enverront plus de tulipes pour l’Urbi et Orbi

1À Hong Kong, l’Église à la merci du nouveau “Grand Timonier”

À Hong Kong, la dernière poche de « résistance » de l’Église à la grande entreprise de sinisation du catholicisme en Chine pourrait bientôt tomber. C’est ce que craint le vaticaniste Sandro Magister, qui note que Pékin n’a pas cessé de faire grandir son emprise sur le diocèse jusqu’à peu hors de la sphère d’influence du Parti communiste. Xi Jinping, qui a officiellement pris le titre de Grand Timonier en décembre dernier, a récemment fait passer un document programmatique majeur qui condamne « la liberté religieuse sur le modèle occidental ». Et a insisté sur le fait que les Églises en Chine devaient se soumettre à la discipline du Parti et s’adapter à la « société socialiste ». Pour Sandro Magister, la réponse du Vatican, qui accepte cette réalité en la considérant complémentaire à l’inculturation catholique, accepte de facto l’humiliation que fait vivre Pékin aux catholiques chinois.

Diakonos, français

À l’occasion de la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste, le vaticaniste Salvatore Cernuzio raconte une histoire d’espoir advenue dans une paroisse romaine. Pendant les rafles de Juifs à Rome en 1943, l’église de Santa Maria ai Monti, à quelques minutes du Colisée, a caché un groupe de quinze jeunes filles avec l’aide du prêtre, de quelques religieuses et des voisins. Les jeunes filles avaient été envoyées chez les sœurs d’un couvent voisin et lorsque les soldats patrouillaient dans les rues et que le danger semblait proche, les religieuses les conduisaient à l’église. Là, elles se cachaient dans un tunnel étroit et sombre sous le clocher pendant plusieurs jours. Aujourd’hui, les dessins qu’elles ont gravés sur les murs, ainsi que leurs noms, sont toujours visibles. 

Vatican News, italien 

3Les évêques brésiliens accusent Jair Bolsonaro d’empêcher les campagnes de vaccination infantile

Le 21 janvier, la Conférence nationale des évêques du Brésil (CNBB) a publié une déclaration avec d’autres organisations condamnant la campagne du gouvernement brésilien contre la vaccination des enfants dans le pays. La lettre de la CNBB affirme que « les manœuvres visant à discréditer les vaccins, avec une artillerie incessante de déclarations sans fondement, ont pour seul objectif de nuire à la confiance des parents dans ce qui est la chose correcte et inévitable à faire : vacciner les enfants, garantissant leur protection contre un agent infectieux grave ». Bien que la déclaration ne mentionne pas le nom du président Jair Bolsonoaro, celui-ci, qui s’est montré très virulent dans son opposition à la vaccination des jeunes, semble visé. Il a notamment affirmé que le risque de décès dû au Covid-19 chez les enfants et les adolescents est « presque nul » et a déclaré qu’il ne laisserait pas sa fille de 11 ans se faire vacciner.

Crux, anglais

4L’archidiocèse de Madrid est venu en aide à 72 victimes d’abus en 2021

Après des révélations du quotidien national El Pais, l’Église catholique en Espagne est prise dans un nouveau scandale sur les abus commis en son sein qui a poussé des députés à lancer une commission d’enquête. L’épiscopat espagnol, de son côté, s’organise pour venir en aide des victimes. “Proyecto Repara”, le bureau archidiocésain de Madrid créé en 2020, est ainsi venu en aide à 72 victimes lors de sa seconde année d’existence. Structure indépendante, il leur apporte un soutien juridique, canonique, thérapeutique et spirituel. Les membres des familles peuvent aussi bénéficier de cette aide : cela a été le cas pour 31 d’entre eux l’année passée. Les victimes ne sont pas majoritairement celles de membres de l’Église : sur les 72, 34 avaient subi des abus dans leur famille contre 9 dans un cadre ecclésial (5 prêtres). 

National Catholic Reporter, anglais

Les Pays-Bas n’enverront plus de tulipes pour l’Urbi et Orbi

Après 35 ans d’existence, la tradition des tulipes envoyées par les Pays-Bas pour orner les marches de la place Saint-Pierre pour Pâques va prendre fin. Jusqu’en 2020, la célèbre place était chaque année recouverte d’un manteau fleuri pour la bénédiction papale Urbi et Orbi. Le fleuriste Paul Decker, qui participe à l’arrangement floral depuis 1988 et qui en est l’organisateur officiel depuis 2015, a déclaré avoir eu du mal à trouver des sponsors pour le projet après qu’il ait été annulé deux années de suite en raison de la pandémie. Bien que déçu, Decker se dit « reconnaissant » d’avoir eu « l’opportunité de présenter l’art floral et la floriculture néerlandais sur une plateforme internationale pendant de nombreuses années. »

Nederlands Dagblad, néerlandais

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Abus sexuelsBrésilChinedeuxième guerre mondialeespagneHong KongInformation sur le vaccin contre le Covid-19
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement