Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 14 août |
Saint Maximilien Kolbe
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : Ces applications qui se réservent le droit de vendre vos prières

Article réservé aux membres Aleteia Premium
shutterstock_1196648614.jpg

rubikphoto I Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 27/01/22 - mis à jour le 27/01/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Jeudi 27 janvier 2022

1 – Pourquoi le problème des abus est crucial pour le pape François
2 – Ces applications qui se réservent le droit de vendre vos prières
3 – Un nouveau jour férié pour la sainte Brigitte en Irlande
4 – Deux cardinaux condamnés pour « prosélytisme » au Mexique
5 – À Gaza, une église du Ve siècle après JC dévoilée au public

1Pourquoi le problème des abus est crucial pour le pape François

Sur son blog Monday Vatican, le vaticaniste italien Andrea Gagliarducci se demande si la position de « tolérance zéro » en matière d’abus dans l’Église ne rend pas trop facile d’accuser à tort quelqu’un de s’être mal comporté. Il se demande en outre si cela ne pourrait pas se retourner un jour contre le pape François. Dans le viseur de Gagliarducci se trouvent les rapports d’enquête sur les abus commandés par des organismes externes, comme le rapport de Munich, qui inclut le pape émérite Benoît XVI. Selon le journaliste, ces rapports risquent de « se transformer en l’inverse de ce à quoi ils sont destinés. »  « Plus que des opérations de vérité, ils deviennent des opérations de marketing, les évêques étant occupés à s’excuser et à exprimer leur honte pour gagner du crédit dans l’opinion publique », explique Gagliarducci. Il affirme que s’il n’y a « aucun doute » que les abus dans l’Église méritent des enquêtes et doivent entraîner des condamnations, ces rapports ne vont pas dans le bon sens, parce qu’ils ne sont pas des vérités judiciaires et n’ont pas nécessairement une méthodologie solide.

Monday Vatican, anglais

Buzzfeed News a enquêté sur la façon dont certaines applications de prière, qui ont attiré de gros investissements ces dernières années, vendent les données des utilisateurs. Ils ont enquêté en particulier sur l’entreprise Pray.com et ont découvert qu’elle vendait des données sur le contenu que les utilisateurs consomment sur son application à plusieurs entreprises, dont Facebook. Cela signifie par exemple que les utilisateurs peuvent ensuite être ciblés par des publicités sur Facebook en fonction du contenu qu’ils consultent sur Pray.com. Pray.com a nié avoir « partagé les prières publiques, privées ou anonymes des utilisateurs et leur consommation de contenu spécifique » avec des tiers. « Les investisseurs de la Silicon Valley ont saisi l’occasion de commercialiser un ensemble de conversations qui ont toujours été parmi les plus privées : celles avec Dieu », écrit la journaliste, Emily Baker-White.

Buzzfeed News, anglais 

3 Un nouveau jour férié pour la sainte Brigitte en Irlande

À partir de l’année 2023, la « Saint Brigid’s Day » le 23 juillet, fête de l’abbesse et prédicatrice irlandaise du Ve siècle, sera jour férié en Irlande. Par ce geste, le gouvernement voulait remercier les soignants de leur service pendant la pandémie et honorer les victimes du covid-19. Plusieurs dates avaient été évoquées, mais c’est la sainte patronne de l’île verte – appelée aussi Muire na nGael, signifiant Marie des Irlandais – fondatrice d’un des premiers monastères du pays, qui a obtenu la faveur populaire. Avec ce nouveau jour férié, l’Irlande en comptera dix par ans.

The Tablet, anglais

4Deux cardinaux condamnés pour « prosélytisme » au Mexique

Les cardinaux Carlos Aguiar Retes, archevêque de Mexico et Juan Sandoval Iñiguez, archevêque émérite de Guadalajara, ont été tous deux condamnés pour prosélytisme par la Chambre supérieure du Tribunal électoral judiciaire de la Fédération (TEPJF) du Mexique. Ils étaient accusés d’avoir « fait pression et/ou incité » leur communauté religieuse à voter pour un candidat ou un parti en particulier lors des élections législatives de juin dernier. Les protestations de la Conférence épiscopale mexicaine (CEM) ne se sont pas fait attendre après le verdict : dans une déclaration, elle affirme qu’aucun des accusés ne s’était exprimé spécifiquement en faveur ou contre un candidat mais que « dans l’exercice de leur liberté d’expression, ils ont fait des déclarations personnelles sur la réalité sociale du pays ». Selon Crux, ils ont été inculpés après avoir encouragé les catholiques à voter pour la défense de la vie, de la famille et du bien commun. Un discours qui, pour l’accusation, transgresse le principe de séparation de l’Église et de l’État reconnu par la constitution mexicaine.

Crux, anglais

5À Gaza, une église du Ve siècle après JC dévoilée au public

Découverte il y a 25 ans, l’église antique de Jabaliya, située à quatre kilomètres au Nord de Gaza City au lieu appelé El-Mukheitim, vient d’être ouverte au public, rapporte Terre Sainte Magazine. C’est après trois ans de restaurations menées par l’ONG française Première Urgence Internationale et l’École biblique et archéologique française qu’a eu lieu la cérémonie marquant l’ouverture du site le 24 janvier 2022. La restauration a été financée par le British Council’s Cultural Protection Fund pour un montant de 250.000 dollars. Il s’agit du seul site, avec le monastère Saint-Hilarion, qui soit ouvert au public dans l’enclave palestinienne. Bâtie sur un plan typique du style basilical de l’époque byzantine, l’église communiquait avec un baptistère et une chapelle, tous trois pavés de 400 m2 d’une magnifique mosaïque de marbre et de céramique. Les visiteurs peuvent désormais admirer les dessins de scènes de chasse ou d’arbres fruitiers au moyen de passerelles de bois surélevées. 

Terre Sainte, français

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Abus sexuelsgazamexiquePape FrançoisPrièrerevue de presseSaint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement