Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 avril |
Bienheureuse Odette
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

“Ne condamnez jamais un enfant !”, demande le pape François aux parents

Pope Audience

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 26/01/22

Lors de sa catéchèse prononcée le 26 janvier 2022, le pape François a appelé les parents à ne "jamais condamner" leurs enfants. À ceux qui voient chez leurs enfants "des orientations sexuelles diverses", il leur a demandé de les accompagner et de confier toutes leurs difficultés à Dieu.

Devant quelques centaines de personnes rassemblées en la salle Paul VI du Vatican, le pape François a poursuivi ce 26 janvier 2022, son cycle d’enseignements sur la figure de saint Joseph. Dans une longue improvisation, alors qu’il confiait les personnes “écrasées par le poids de la vie”, il s’est adressé à tous les parents qui vivent des situations difficiles.

“Je pense aux parents dont les enfants ont des problèmes, les enfants qui souffrent de maladies”, a commencé par dire le chef de l’Église catholique, avant de parler des “parents qui voient des orientations sexuelles diverses chez leurs enfants”. “Comment accompagner tout cela et accompagner les enfants ; et ne pas se cacher dans une attitude de condamnation ?”, s’est-il alors interrogé, lançant un peu plus tard cette vive recommandation : “Ne condamnez jamais un enfant !”.

Pensez comment Joseph a résolu les problèmes, et demandez que Joseph vous aide.

Le pape François a continué de lister les problèmes que peuvent rencontrer des parents aujourd’hui. De ceux qui voient leurs enfants échouer à l’école à ceux qui vivent de plus grands drames. “Nous le lisons tous les jours dans les journaux, les enfants qui font des bêtises et finissent par avoir des accidents, avec la voiture”, a par exemple déploré le Pape. “Pensons à [ces parents]”, a-t-il insisté, avant de s’adresser à eux de nouveau. “Il a beaucoup de douleurs mais pensez au Seigneur. Pensez comment Joseph a résolu les problèmes, et demandez que Joseph vous aide”.

Sortant toujours de son texte, le pape François a encore raconté une anecdote. Lorsqu’il était à Buenos Aires et qu’il passait en bus devant la prison, “il y avait une file de personnes qui devaient entrer pour les visites”. Et parmi elle, “il y avait là les mères… Et cela m’inspirait beaucoup de tendresse : une mère devant un fils qui a commis des erreurs et qui se trouve en prison ne le laisse pas seul”».

Le pape François a ainsi loué le “courage des papas et des mamans” qui accompagnent les enfants. “Toujours… Toujours !”, a-t-il répété.

Dans sa catéchèse, le pontife avait insisté sur le fait que Dieu ne permettait “jamais qu’un problème survienne sans nous donner également l’aide nécessaire pour y faire face”.

À l’issue de son enseignement, il a délivré, comme à son habitude, une prière à adresser à saint Joseph :

Saint Joseph, homme qui songe,
apprends-nous à retrouver la vie spirituelle
comme le lieu intérieur où Dieu se manifeste et nous sauve.
Éloigne de nous la pensée que prier soit inutile ;
aide chacun de nous à correspondre à ce que le Seigneur nous indique.

Que nos raisonnements soient irradiés par la lumière de l’Esprit,
notre cœur encouragé par Sa force
et nos peurs sauvées par Sa miséricorde.
Amen.

Tags:
Audience généraleEnfantsPape FrançoisSaint Joseph
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement