Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 20 mai |
Saint Bernardin de Sienne
Aleteia logo
Tribunes
separateurCreated with Sketch.

L’avortement : droit ou drame ?

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Simone Veil

©AFP

Simone Veil, le 26 novembre 1974.

Bruno Béthouart - publié le 26/01/22

Emmanuel Macron veut inscrire l’avortement dans la Charte européenne des droits fondamentaux. L’historien Bruno Béthouart lui rappelle que pour Simone Veil, auteur de la loi de 1975 dont le parrainage est sans cesse invoqué, l’avortement n’était pas un droit.

Il est quelquefois essentiel pour éviter de manquer de cohérence et d’honnêteté intellectuelle, surtout sur des sujets délicats, d’en revenir tout simplement aux propos tenus par les uns et les autres. La question du « droit à l’avortement » vient d’être une nouvelle fois traitée par le chef de l’État, le 19 janvier dernier lors du lancement de la présidence française de l’Union européenne devant les parlementaires réunis à Strasbourg.

La circonstance est d’autant plus symbolique qu’elle permet de découvrir ses priorités. « Je souhaite que l’on consolide nos valeurs d’Européens qui font notre unité » a-t-il indiqué en précisant ensuite : « Vingt ans après la proclamation de notre Charte des droits fondamentaux qui a consacré notamment l’abolition de la peine de mort partout dans l’Union, je souhaite que nous puissions actualiser cette Charte pour que nous puissions être plus explicites sur la protection de l’environnement ou la reconnaissance du droit à l’avortement. » Voilà le mot, l’expression attendue par les journalistes qui n’ont évidemment pas manqué de les répercuter dans un système médiatique aux codes bien définis au sein d’un espace public saturé par l’information « à jet continu ». Opération réussie comme toujours puisque les médias n’ont cessé de revenir sur ce « droit à l’avortement » intronisé comme l’une des causes les plus importantes du mandat français ! 

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
AvortementEmmanuel Macron
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour




Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement