Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 janvier |
Saint Vincent de Saragosse
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Faut-il chercher des preuves de l’existence de Dieu ?

Article réservé aux membres Aleteia Premium
univers

© Rovsky - shutterstock

Rémi Sentis - publié le 14/01/22

La question des « preuves de l’existence de Dieu » revient avec la publication du livre « Dieu, la Science, les Preuves ». Pour le président de l'Association des scientifiques chrétiens, la notion de preuve est délicate à manier, et dépend du contexte dans lequel elle est utilisée. Mais il est légitime d’exercer notre raison humaine pour s’interroger sur l’existence de Dieu… et sa rationalité.

La lecture du best-seller de Michel-Yves Bolloré et Olivier Bonnassies, Dieu, la Science, les Preuves (Trédaniel) a soulevé des critiques qui ont buté sur le terme de « preuve », utilisé comme accroche dans le titre du livre. Or ce terme est polysémique et a d’ailleurs toute une histoire. Dès le XIIIe siècle, saint Thomas d’Aquin utilise le mot demonstrare pour l’appliquer à l’existence de Dieu, ce concept étant lié à celui de preuve comme une voie d’accès (on garde en mémoire les cinq voies de saint Thomas). Ce concept est aussi repris dans la déclaration du concile Vatican I disant que « Dieu, principe et fin de toutes choses, peut être connu avec certitude par la lumière naturelle de la raison humaine à partir des choses créées ». Soulignons brièvement que l’expression « peut être connu » renvoie à une capacité de la raison, imparfaite et noble à la fois ; elle ne donne pas d’indication sur la façon dont on peut accéder à cette connaissance (l’Église se maintient ainsi à distance de deux points de vue : d’une part, la raison ne pourrait rien conclure sur Dieu et d’autre part, l’existence d’un premier principe serait évidente). 

Un faisceau d’indices

Dans le livre de Bolloré et Bonnassies, les différents sens du mot « preuve » sont analysés au chapitre 2. Les auteurs rappellent que les preuves envisagées ici ne sont pas de type absolu et sont bien sûr sans rapport avec celles faites en sciences physiques (pas question d’une théorie devant être confirmée ou infirmée par des mesures expérimentales). Ici, la force de la preuve est seulement liée à « la qualité et au nombre des correspondances entre les implications de la théorie et le réel observable ». On pourrait parler de faisceau d’indices au sens de la recherche de la vérité par un magistrat dans une affaire criminelle.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?.

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

220 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Dieusciences
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement